Share
RDC : l’ONU appelle à des efforts communs avec le gouvernement pour la protection des civils

RDC : l’ONU appelle à des efforts communs avec le gouvernement pour la protection des civils

Le chef de la Mission de l’ONU pour la Stabilisation en RDC (Monusco), Maman Sidikou, a appelé mardi 8 décembre à Goma, dans l’est du pays, à des efforts communs entre le gouvernement et la mission onusienne afin de bien protéger la population civile.

« Il faut des efforts communs, gouvernement-Monusco, pour davantage protéger les populations civiles au Nord-Kivu », a déclaré M. Sidikou, lors de l’inauguration d’un centre de presse financé par la Monusco.

« Ce qui importe de faire à partir de maintenant c’est que la Monusco et la RDC, en particulier les Forces armées de la RDC (FARDC), se remettent au travail ensemble. Je crois que c’est notre devoir commun de rassurer davantage les populations », a-t-il poursuivi.

La province du Nord-Kivu enregistre depuis octobre 2014, une série de massacres perpétrés par les rebelles ougandais des ADF, soit aussi par les rebelles des Forces démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR). Selon le Centre d’Etude pour la Promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO), 500 personnes ont été tuées par les ADF depuis octobre 2014.

1b18e401103bebbfec71d683e73a7a1a-1444210902

Le CEPADHO qui est une organisation locale basée dans la province du Nord-Kivu a également indiqué dans un communiqué publié mardi que 7 personnes ont été tuées dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu) par les FDLR, dont 4 personnes dans la journée de lundi et trois autres ce mardi.

La Monusco avait suspendu, en février dernier, sa coopération dans la traque contre les FDLR à cause de la présence dans la chaîne de commandement de deux généraux congolais soupçonnés par l’ONU de graves violations des droits de l’homme.
Xinhua

Laisser un commentaire