Share
Syrie : Daech vole 70.000 barils de pétrole par jour

Syrie : Daech vole 70.000 barils de pétrole par jour

Le groupe terroriste Daech vole 70.000 barils de brut par jour, des puits pétrolifères du nord et de l’Est de la Syrie, a révélé le journal syrien « El-Watan ».

« El-Watan » a rapporté que Daech volait quotidiennement 70.000 barils de brut des puits de pétrole dans les provinces de Deir Ezzor et Raqqa. « Les chasseurs de la coalition internationale anti-Daech, dirigée par les Etats-Unis n’ont pas bombardé les convois de Daech, transportant du pétrole syrien volé », a écrit ce journal. Les estimations réalisées par la Russie témoignent du fait que le groupe terroriste Daech volait quotidiennement 200.000 barils de brut des champs pétrolifères syriens et irakiens.

L’agence de presse russe Sputnik a rapporté que l’ensemble du brut volé des puits de pétrole syriens par les terroristes, depuis l’éclatement de la crise en 2011 jusqu’en novembre 2015, s’élevait à 48 millions de barils de pétrole. A présent, tous les champs pétrolifères de la province de Deir Ezzor, dans l’Est, et de la province de Raqqa, dans le Nord, sont occupés par les terroristes de Daech.

Dans ce rapport rendu public samedi, Sputnik a écrit que divers courants terroristes dans le passé contrôlaient des puits de pétrole syriens dans les provinces de Raqqa, Al-Hassaka, Deir Ezzor et Homs, dont la plupart ont été occupés par Daech. Les sources syriennes ont confié à l’agence de presse Sputnik que depuis l’éclatement de la crise syrienne en 2011, quelque 46 milliards de dollars de revenus pétroliers syriens avaient été gâchés et perdus.

Dans ce droit fil, le ministère russe de la Défense a annoncé que le revenu annuel de Daech, issu de la vente du pétrole des régions occupées en Syrie, s’élevait à 2 milliards de dollars, une somme colossale consacrée au recrutement des terroristes à travers le monde et à leur armement. Les médias russes ont récemment publié des images satellitaires des camions citernes appartenant à Daech dans les régions frontalières avec la Turquie.

« Le trafic du pétrole syrien en Turquie s’effectue par des centaines de camions citernes dont une partie des revenus issue de la vente de ce pétrole est dépensée pour acheter armes et équipements militaires pour le groupe terroriste Daech », ont révélé les médias russes. En effet, le pétrole syrien est trafiqué par des courants takfiris vers la Turquie. Dans ce sens la Russie compte évoquer au Conseil de sécurité des Nations Unies, le trafic du pétrole par Daech vers la Turquie.

Irib

Laisser un commentaire

*