Share
Julian Assange devra être libéré et indemnisé, estime l’ONU

Julian Assange devra être libéré et indemnisé, estime l’ONU

Julian Assange serait détenu illégalement selon l’ONU Le 12h30 / 2 min. / Il y a 42 minutes
Julian Assange a été “arbitrairement détenu”, a estimé un panel de l’ONU vendredi. Le fondateur de WikiLeaks devra être indemnisé par les autorités suédoises et britanniques, selon le groupe de travail.

Les cinq experts appellent “les autorités suédoises et britanniques” à mettre fin à sa détention et à respecter son droit à être indemnisé. La décision non contraignante du panel était connue depuis la veille. L’ONU a officialisé vendredi à Genève son avis sur ce cas.

L’un des membres du groupe a toutefois fait part de ses divergences, considérant que le fondateur de WikiLeaks n’est pas détenu.

“J’attends la restitution immédiate de mon passeport”

“S’il est reconnu que les parties étatiques ont agi illégalement, j’attends la restitution immédiate de mon passeport et la fin de toute nouvelle tentative de m’arrêter”, avait déclaré jeudi Julian Assange.

Les journalistes se pressaient vendredi devant l’ambassade d’Equateur à Londres, où vit l’Australien, attendant une réaction:
“Le mandat d’arrêt reste en vigueur. S’il quitte l’ambassade, nous ferons tout pour l’arrêter”, avait indiqué jeudi un porte-parole de la police britannique.

 

agences/tmun

Laisser un commentaire