Share
Le bombardement des hôpitaux de MSF en Syrie est “inacceptable” (Mogherini) 

Le bombardement des hôpitaux de MSF en Syrie est “inacceptable” (Mogherini) 

La haute responsable européenne a appelé tous protagonistes à agir conformément aux décisions de la Conférence de Munich.

“Nous ne pouvons pas accepter que les hôpitaux appuyés par MSF en Syrie soient attaqués», a souligné, lundi, Federica Mogherini, haute représentante de la politique extérieure et de la sécurité à l’Union européenne (UE).

Mogherini animait, lundi, une conférence de presse, lundi, dans la capitale belge, Bruxelles, à l’issue de la réunion de la commission des relations extérieures de l’UE.

Elle a souligné l’importance que toutes les parties agissent conformément aux résultats et décisions de la Conférence de Munich sur la sécurité.

«Il est nécessaire de garantir la protection des civils et des installations médicales ainsi que l’action des organisations de la société civile et les activités des aides des organisations évoluant dans le domaine des aides humanitaires », a-t-elle ajouté.

Dans ce cadre, il est « inacceptable de cibler les hôpitaux de l’Organisation de Médecins sans Frontières (MSF) et nous continuerons à exercer notre pression afin que les toutes les parties œuvrent à protéger les civils et à respecter les droits fondamentaux de l’Homme ».

L’Union européenne refuse le recours à des méthodes militaires pour résoudre la crise en Syrie et a décidé d’ouvrir un Bureau de secours humanitaires dans la capitale Damas, dans le cadre de l’accord conclu avec le régime syrien.

«Le Bureau entamera son action au cours des prochaines semaines », a-t-elle précisé. AA / Bruxelles / Hasan Esen

Laisser un commentaire