Share
Le Forum sur le Développement du Marché Financier de l’Afrique Centrale (FODEMAF) se déroulera à Malabo, en Guinée Equatoriale, les 24 et 25 février 2016

Le Forum sur le Développement du Marché Financier de l’Afrique Centrale (FODEMAF) se déroulera à Malabo, en Guinée Equatoriale, les 24 et 25 février 2016

Le Forum sera consacré à la restitution de l’étude sur le potentiel du marché financier régional
Le Forum sur le développement du Marché Financier de l’Afrique Centrale (FODEMAF) se déroulera au Centre des Conférences de SIPOPO, à Malabo, en Guinée Equatoriale, les 24 et 25 février 2016.

1- Contexte et Justification

Le Forum sera consacré à la restitution de l’étude sur le potentiel du marché financier régional réalisée par le cabinet Roland Berger en partenariat avec la Banque Mondiale dans le cadre du Projet de Renforcement des capacités des Institutions de la CEMAC.

En effet, en décidant de créer un marché financier en Afrique Centrale, l’orientation stratégique des Chefs d’Etat de la CEMAC était de disposer d’un accès à des ressources financières abondantes au service du développement économique. Cette vision a été confrontée par les conclusions de l’étude réalisée par la Bourse de l’île Maurice portant sur l’analyse financière prévisionnelle de la bourse, qui concluait à sa viabilité et à sa profitabilité.

Pour répondre à ce défi, les conditions institutionnelles ont été définies et mises en place et ont permis l’élaboration d’un cadre réglementaire, le choix technologique de l’outil de cotation et de règlement livraison, l’agrément des acteurs de marché et l’étude et les autorisations des premières opérations boursières.

Cependant plus de 10 ans après l’opérationnalité de ce marché, le bilan reste très contrasté et ne correspond pas aux prévisions établies dans le cadre de l’étude de démarrage. Il témoigne donc de l’existence de contraintes et de difficultés qui entravent son développement.

Ainsi, pour mieux comprendre les ressorts de l’atonie du marché financier de l’Afrique Centrale et entrevoir des solutions idoines pour son développement harmonieux, une étude prospective sur le potentiel du marché financier régional a été demandée et vient d’être réalisée. Celle-ci après avoir procédé au diagnostic sur le fonctionnement des marchés financiers de la CEMAC et identifié en analysant  les principales entreprises et institutions susceptibles de recourir au marché, a recommandé des actions à mener pour la dynamisation du marché. Ces actions doivent donc être discutées par toutes les parties prenantes pour s’assurer de leur pertinence et de leur faisabilité.

La pertinence du forum sur le développement du marché financier de la CEMAC se trouve alors justifié par le fait qu’il va constituer  une étape charnière de la mobilisation des forces économiques de la CEMAC autour du marché financier pour donner un élan nouveau, une dynamique nouvelle d’accès aux financements longs à l’économie.

C’est à l’aune de cet objectif que son Excellence, OBIANG NGUEMA MBASOGO, Président de la République de Guinée Equatoriale en sa qualité de Président en exercice de la CEMAC a bien voulu accepté le patronage de ce Forum.

2- Objectifs et Résultats attendus

Cet atelier permet de regrouper toutes les parties prenantes au développement du marché financier et tous les prospects recensés au cours de l’étude en vue de partager les conclusions générales de celle-ci afin que chacun puisse s’en imprégner et tirer profit des expériences singulières des autres. C’est l’occasion de porter globalement aux potentiels  émetteurs et investisseurs le message du marché financier sur sa capacité à assurer, avec toute la sécurité requise, des alternatifs nouveaux au financement des activités. C’est en outre, un outil d’échange privilégié entre les acteurs de marché et les potentiels émetteurs et institutionnels.

Au terme de la première décennie d’existence du marché financier de l’Afrique Centrale, ce forum marque donc une dynamique nouvelle de financement des économies de la CEMAC par le marché.

Plus spécifiquement, ce forum devrait permettre :

Une meilleure appropriation de la problématique du marché financier par l’ensemble des parties prenantes ;
Une meilleure appréhension et une meilleure appropriation de la bourse par le secteur privé ;
L’affirmation de la place et du rôle fondamental du secteur privé dans le processus ;
Une définition concertée d’une feuille de route des mesures du développement du marché ;
Une meilleure priorisation des mesures à mettre en œuvre ;
La mise en place d’une véritable task force de développement du marché ;

3- Population cible

Ce forum regroupe l’ensemble des parties prenantes au développement du marché financier en Afrique Centrale. Il permet de mettre en relation et en concertation directe, les décideurs politiques (Ministres en charge de l’économie et des Finances de l’Union Monétaire de l’Afrique Centrale, Ministres sectoriels, institutions de la CEMAC) avec les émetteurs potentiels (entreprises du secteur privé et du public), les investisseurs institutionnels (banques, compagnies d’assurance, organismes de prévoyance sociales, Fonds d’investissement etc..), les acteurs de marché (régulateurs, bourses, intermédiaires..) et les autres professionnels (agences de notation, avocat, CAC etc..).

Les partenaires au développement (Banque Mondiale, BAD…), invités pour présenter leur programme prévisionnel pour la sous-région dans le domaine du développement financier constituent un accompagnement efficace dans la validation de la feuille de route de développement du marché mais aussi à travers l’assistance multiforme qu’ils pourraient procurer pour la réalisation des objectifs assignés par l’étude.

4- Programme des travaux :

Panel 1 : Contexte de l’étude sur le potentiel du marché financier de l’Afrique Centrale ;

Panel 2 : Présentation de l’étude ;

Panel 3 : Présentation du plan d’action de développement du marché ;

Panel 4 : Conditions de dynamisation du marché et mise en valeur d’intermédiaires et d’émetteurs modèles ;

Panel 5 : Mise en œuvre du plan de développement du marché

Panel 6 : Régulation et programme de travail prévisionnel de la BAD et de la Banque Mondiale pour l’Afrique Centrale.

5- Lieux et dates du Forum :

Centre des Conférences de SIPOPO

Laisser un commentaire

*