Share
France: La dette publique atteint 97,6% du PIB

France: La dette publique atteint 97,6% du PIB

La dette publique française augmente de 16 milliards d’euros par rapport au trimestre précédent.

La dette publique française a poursuivi sa tendance à la hausse au deuxième trimestre 2015, pour atteindre 97,6% du PIB, a annoncé mercredi l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE).

La dette s’est établie à 2 105,4 milliards d’euros en France avec une hausse de 16 milliards lors de trois derniers mois de l’année. La dette publique a ainsi augmenté de 0,2%, ce qui marque une légère décélération par rapport à la variation entre le dernier trimestre 2014 et le premier trimestre 2015, fixée à 1,8%.

Parmi les composantes de la dette publique, c’est l’Etat qui a contribué le plus à la hausse, dès lors que sa dette s’est accrue de 25,4 milliards d’euros au cours de trois derniers mois. La dette des organismes divers d’administration centrale est pour sa part « quasi stable », a noté l’Insee dans son étude.

Selon le pacte de stabilité et de croissance de l’Union européenne (UE), les pays membres ne devront pas avoir une dette qui dépasse 60% de leur PIB ou doivent s’engager dans le cas contraire à la réduire d’un vingtième par an, sur une moyenne de trois ans.

La France avait été par ailleurs épinglée par la Commission européenne, juillet dernier, pour ne pas avoir respecté la trajectoire visant à réduire son déficit public. La Commission avait alors suspendu la procédure pour déficit excessif visant la France, notant qu’elle « réévaluera » la situation du pays au moment de l’analyse des plans budgétaires en automne.

Selon le plan de budget pour 2016, dévoilé par le ministère des Finances, l’évolution de la dette publique devrait se ralentir l’année prochaine pour s’établir « autour de 96,5% » du PIB.

La France prévoyait initialement que sa dette publique atteindrait 96,3% du PIB en 2015, dans son programme de stabilité transmis à la Commission européenne.

Laisser un commentaire

*