Share
Elections: Washington insiste sur un consensus pour des élections dans « un vrai délai constitutionnel »

Elections: Washington insiste sur un consensus pour des élections dans « un vrai délai constitutionnel »

 Thomas Perriello, l’envoyé spécial américain dans la région des Grands Lacs


 

 

 L’envoyé spécial des Etats-Unis dans la région des Grands Lacs, Thomas Perriello invite la classe politique congolaise a trouvé un consensus pour organiser les élections dans « un vrai délai constitutionnel ». Pour lui, la tenue des élections avant fin 2016 est un enjeu majeur pour éviter au peuple congolais de revivre des guerres liées à la conquête du pouvoir. Thomas Perriello a lancé cet appel à la sortie des échanges qu’il a eus lundi 22 février successivement avec les présidents des deux chambres du Parlement.

« Nous estimons que toutes les structures du Gouvernement sont essentielles pour essayer de trouver une solution en cette période très cruciale du processus électoral dans ce pays », a déclaré Thomas Perriello.

Washington estime que les prochaines élections constituent « une opportunité importante et historique pour les populations de la République démocratique du Congo, qui ont passé beaucoup d’année de guerres. »

L’occasion est maintenant offerte aux Congolais, selon Thomas Perriello, de s’exprimer afin de décider de la voie à suivre pour un avenir plus sûr et radieux mais également penser au développement économique de leur pays.

Pour y parvenir, Thomas Perriello a évoqué la nécessité d’un dialogue :

« Nous croyons qu’il faut que le pays trouve une voie de sortie. Et je pense qu’un dialogue, s’il est bien tenu, ça serait un moyen de trouver une bonne perspective afin d’organiser les élections dans les délais les plus constitutionnels qui soient. » OKAPI

Laisser un commentaire

*