Share
La Cour Constitutionnelle de Transition proclame Faustin Archange Touadera président de la République Centrafricaine

La Cour Constitutionnelle de Transition proclame Faustin Archange Touadera président de la République Centrafricaine

 

La cour constitutionnelle de transition a proclamé ce mardi 1er mars 2016  Faustin Archange Touadera président de la République Centrafricaine, élu à 62,69%. La décision est  prise lors de l’audience publique à Bangui.

Selon la décision de la Cour Constitutionnelle de Transition, Faustin Archange Touadera est vainqueur du scrutin  avec 62,69% au lieu de 62,71% contre 37,31%  au lieu de 37,29%, proclamés provisoirement par l’Autorité Nationale des Elections (ANE).

« …Article 3, la majorité  des suffrages exprimés  au scrutin du 14 février 2016 a été  recueillie par le candidat Faustin Archange Touadéra. Article 4, proclame Faustin Archange Touadéra élu président de la République Centrafricaine. Article 5, la présente décision sera notifiée au chef d’Etat de transition, au président du Conseil National de Transition, au Premier Ministre chef du gouvernement de transition, à l’ANE, à Faustin Archange Touadéra et Anicet Georges Dologuélé », c’est en ces termes que Zacharie Ndouba, président de la CCT a proclamé les résultats.

La ville de Bangui est calme et aucune manifestation n’est enregistrée à cet effet.  Car déjà, le directeur de campagne de Touadera,  Simplice Sarandji a justifié le président Faustin Archange Touadera n’a pas voulu une manifestation.

« Touadera dit qu’il ne veut pas que personne ne puisse imprimer  son effigie, composer des  chansons à son nom pour lui rendre gloire, car cela est un culte de personnalité », a-t-il  expliqué Sylvain.

Faustin Archange Touadéra prêtera serment le 30 mars 2016 selon le programme du comité d’organisation. Ce serment marquera la fin de la transition de près de trois ans en Centrafrique. RJDH

Laisser un commentaire

*