Share
Respect du délai constitutionnel – Le Canada soutient sa Ceni avec 3, 5 millions de dollars

Respect du délai constitutionnel – Le Canada soutient sa Ceni avec 3, 5 millions de dollars

Respect du délai constitutionnel – Le Canada soutient sa Ceni avec 3, 5 millions de dollars
Summary:
La tenue des élections en République Démocratique du Congo est une question cruciale et importante pour les Congolais en particulier et les pays partenaires en général.

0%

Respect du délai constitutionnel – Le Canada soutient sa Ceni avec 3, 5 millions de dollars

La tenue des élections en République Démocratique du Congo est une question cruciale et importante pour les Congolais en particulier et les pays partenaires en général. Telle est la raison pour laquelle, le vice- président de la Commission Electorale Nationale Indépendante, Norbert Basengezi Katintima, a reçu une délégation canadienne conduite par la vice-ministre à la coopération, Lise Filiatrault, avec dans la suite de Ginette Martin, l’ambassadeur du Canada à Kinshasa. C’était en début de la soirée du vendredi 11 mars.

Au menu, les dispositions afférentes à l’organisation des élections sur l’ensemble du territoire nationale.

Les deux autorités canadiennes ont souligné que cette rencontre était très importante et très constructive car, elle leur a permis de discuter avec le vice-président de la Ceni les différents contours du processus électoral, notamment les réalités et les défis auxquels lesquels cette institution d’appui à la démocratie doit faire face. Parmi les défis, l’on note les problèmes financiers.

1-canadian-dollar-et CENI RDC ELECTIONS

A cet effet, l’ambassadeur du Canada a fait savoir à l’opinion que pour le respect strict du délai Constitutionnel en ce qui concerne la tenue de l’élection présidentielle, son pays disponibilise une enveloppe d’une valeur de 3,5 millions de dollars canadiens pour que l’institution chargée d’organiser les élections fasse bien son travail. «Le Canada a annoncé par un communiqué la semaine dernière, qui a confirmé une contribution déjà faite de près de 10 millions de dollars canadiens pour l’éducation civique, qui se fait en étroitement collaboration avec la CENI. Et on a également annoncé dans le même communiqué qu’afin d’appuyer les efforts pour rencontrer le délai constitutionnel, le Canada est prêt à contribuer avec un fond de près de 3.5millons de dollars dans le contexte du PACEC qui est un projet qui est mené par le PNUD en appui au processus électoral et la CENI», a déclaré Ginette Martin.

Outre cette enveloppe pour le respect du delai constitutionnel et les 10 millions de dollars pour le civisme électoral, la vice ministre canadien à la coopération, a souligné que c’est dans le cadre de l’attachement de son pays aux valeurs démocratiques, la gouvernance qu’elle a tenue à rencontrer les membres de la Ceni. Elle a terminé son adresse en déclarant que : « nous avions eu un échange très constructif concernant le processus électoral qui est en cours. Le Canada a un grand attachement aux valeurs démocratiques, à la gouvernance, à la personne et alors c’est au nom de cela que nous avons voulu discuter avec le Vice-président de la CENI avec l’Ambassadeur pour bien comprendre les défis pour le processus qui est en cours. Le Canada appuie déjà à travers une organisation canadienne l’éducation civique et également appuie au niveau du processus électoral à travers la CENI. »

De son côté, le vice président de la Ceni, Norbert Basengezi a, au nom de la CENI, remercié le peuple canadien pour ce soutien et promis que l’utilisation de ces fond se fera de façon transparente.

DORCAS NSOMUE/LP

Laisser un commentaire

*