Share
Deux pays africains dans le Top 8 des marchés porteurs à l’export, selon l’assureur-crédit Atradius

Deux pays africains dans le Top 8 des marchés porteurs à l’export, selon l’assureur-crédit Atradius

Deux pays africains dans le Top 8 des marchés porteurs à l’export, selon l’assureur-crédit Atradius
Summary:
Le Kenya et la Tanzanie figurent parmi les huit marchés porteurs à l’export en 2016, selon une étude publiée par l’assureur-crédit Atradius. Ces deux pays d’Afrique subsaharienne offrent de belles opportunités à l’export grâce notamment à leurs bonnes performances économiques, ont précisé les économistes du numéro deux mondial de l’assurance-crédit. Le Kenya devrait en effet enregistrer une croissance économique de 6% cette année alors que le PIB de la Tanzanie devrait progresser de 6,5%.

0%

Deux pays africains dans le Top 8 des marchés porteurs à l’export, selon l'assureur-crédit Atradius

Le Kenya et la Tanzanie figurent parmi les huit marchés porteurs à l’export en 2016, selon une étude publiée par l’assureur-crédit Atradius. Ces deux pays d’Afrique subsaharienne offrent de belles opportunités à l’export grâce notamment à leurs bonnes performances économiques, ont précisé les économistes du numéro deux mondial de l’assurance-crédit. Le Kenya devrait en effet enregistrer une croissance économique de 6% cette année alors que le PIB de la Tanzanie devrait progresser de 6,5%.

Les six autres marchés porteurs à l’export en 2016 sont  l’Inde (croissance économique attendue à  7,5 %), le Bangladesh (+6,3 %), la Colombie (+2,7 %), le Pérou (+4,9 %), les Philippines (+ 5,1 %) et enfin le Vietnam (+ 6,4 %). «Ces marchés émergents ont connu un fort développement depuis 3 ans, et devraient continuer de progresser. Ils constitueront cette année des points lumineux en affichant de bonnes performances et en offrant de bonnes opportunités commerciales», soulignent les auteurs de l’étude.

Selon Atradius, les bonnes performances attendues dans ces pays s’expliquent en premier lieu par des «politiques de soutien à l’économie» conjuguées à la stabilité politique et à des politiques macroéconomiques adaptées. Ils bénéficient aussi de matières premières à des prix faibles, tels que le pétrole et les métaux.

Enfin, les huit marchés les plus porteurs à l’export ont une «classe moyenne en croissance», ce qui alimente, avec les investissements, «une bonne dynamique interne».

Atradius a par ailleurs fait un round-up des secteurs les plus dynamiques dans chacun de ces huit marchés.  Pour le Kenya et la Tanzanie, les secteurs qui présentent les meilleurs opportunités commerciales sont ceux de la construction et des machines et biens d’équipement. ECOFIN

Laisser un commentaire