Share
( Vidéo) Loik Le Floch Prigent taxe Sassou de fraudeur et dictateur avec des méthodes de la Corée du Nord

( Vidéo) Loik Le Floch Prigent taxe Sassou de fraudeur et dictateur avec des méthodes de la Corée du Nord

( Vidéo) Loik Le Floch Prigent taxe Sassou de fraudeur et dictateur avec des méthodes de la Corée du Nord
Summary:
Ne fermons plus les yeux, nous sommes dans un pays où un état de siège nous est imposé, un pays où le pouvoir nous prouve qu'il est prêt à tout pour nous empêcher de divulguer les chiffres de notre victoire, quitte à prolonger la coupure des communication plus de 4 jours. Quitte à nous encercler, à nous menacer, à tenter de s'emparer de notre précieux travail pour le détruire. A restreindre nos téléphones , et pire encore...

0%

( Vidéo) Loik Le Floch Prigent taxe Sassou de fraudeur et dictateur avec des méthodes de la Corée du Nord

( Vidéo) Loik Le Floch Prigent taxe Sassou de fraudeur et dictateur avec des méthodes de la Corée du Nord

Dernière info !

Charles Aphasie BOWAO, coordonnateur de l’IDC-FROCAD

Mes chers compatriotes,

Ne fermons  plus les yeux !  Nous sommes dans un pays où un état de siège nous est imposé, un pays où le pouvoir nous prouve qu’il est prêt à tout  pour nous empêcher de divulguer les chiffres de notre victoire, quitte à prolonger la coupure des communication plus de 4 jours. Quitte à nous  encercler, à nous menacer, à tenter de s’emparer de notre précieux travail pour le détruire. A restreindre nos téléphones , et pire encore…

Ce matin, alors que je vous avais annoncé un grand point de presse prévu ce matin à 9 heures au siège  de FROCAD de Diata en présence des 5 candidats signataires de la charte de la victoire, je me suis retrouvé encerclé, à nouveau par 200 hommes armés mon arrivée au siège .  » Toutes activités sont interdites dans ce lieu » dixit la personne en charge.

L’opposition démocratique appuie la demande du Général MOKOKO de voir du 1er tour de l »élection présidentielle congolaise du 20 mars 2016 sous le contrôle d’observateurs internationaux.

 

 

 

Laisser un commentaire