Share
Nigeria la chasse à l’évasion financière : Le Pdt Muhammadu Buhari rapatrie 200 millions de dollars évadés à Dubaï

Nigeria la chasse à l’évasion financière : Le Pdt Muhammadu Buhari rapatrie 200 millions de dollars évadés à Dubaï

Nigeria la chasse à l’évasion financière : Le Pdt Muhammadu Buhari rapatrie 200 millions de dollars évadés à Dubaï
Summary:
Après avoir signé, en janvier dernier, avec les Emirats Arabes Unis, un accord d’assistance mutuelle dans la lutte contre les actes criminels et pour le rapatriement des fonds détournés, Muhammadu Buhari vient d’obtenir le retour au pays de 200 millions de dollars évadés à Dubaï.

0%

Nigeria la chasse à l'évasion financière : Le Pdt Muhammadu Buhari rapatrie 200 millions de dollars évadés à Dubaï

Après avoir signé, en janvier dernier, avec les Emirats Arabes Unis, un accord d’assistance mutuelle dans la lutte contre les actes criminels et pour le rapatriement des fonds détournés, Muhammadu Buhari vient d’obtenir le retour au pays de 200 millions de dollars évadés à Dubaï. 

Les fonds avaient été détournés par 7 ex-gouverneurs et 6 ex-ministres qui les avaient convertis en investissements immobiliers. L’un de ces accusés aurait également tenté de transférer 517 millions de dollars en République Dominicaine.

Depuis quelques mois, le président Buhari mène une guerre sans merci contre les auteurs de détournements de fonds.

Rien que cette semaine, suite à un audit des contrats militaires conclus entre 2011 et 2015, 300 entreprises et personnes physiques ont été accusées d’avoir détourné 215 millions d’euros.

Le mois passé, une enquête a été ouverte contre l’ancien vice-président Namadi Sambo sur le détournement présumé de 2 milliards de dollars.

Avant cela, la commission des crimes économiques et financiers (EFCC) a ordonné l’arrestation de Jide Omokore, président d’Atlantic Energy Drilling Ltd et proche de l’ancien président Goodluck Jonathan. Il aurait obtenu de gigantesques actifs publics de la part de l’administration Jonathan sans aucune procédure régulière et pour des sommes près de 30 fois inférieures à leurs valeurs de marché.

Muhammadu Buhari évalue à 150 milliards de dollars le volume de capitaux nigérians volés qui dorment encore dans les banques étrangères. ECOFIN

Laisser un commentaire

*