Share
Trois puissants blocs régionaux africains lancent un projet de connexion électrique

Trois puissants blocs régionaux africains lancent un projet de connexion électrique

Trois puissants blocs régionaux africains lancent un projet de connexion électrique
Summary:
- Trois blocs régionaux africains ont entrepris la mise en oeuvre d'un projet d'interconnexion électrique qui doit relier la Zambie, la Tanzanie et le Kenya, a déclaré lundi un haut responsable.

0%

Trois puissants blocs régionaux africains lancent un projet de connexion électrique

Trois blocs régionaux africains ont entrepris la mise en oeuvre d’un projet d’interconnexion électrique qui doit relier la Zambie, la Tanzanie et le Kenya, a déclaré lundi un haut responsable.

Seif Elnasr Mohamedain, expert énergétique du Marché commun pour l’Afrique orientale et australe (COMESA), a déclaré que ce projet mobilisait le COMESA, la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE) et la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC).

Dans un communiqué publié sur le site Internet du COMESA, cet expert a indiqué que les trois blocs régionaux accéléraient le processus de mise en œuvre du projet et qu’ils étaient parvenus à obtenir des financements pour les activités préparatoires.

L’Union européenne (UE) a apporté une contribution totale de 4,4 millions d’euros au financement des activités préparatoires de ce projet, a ajouté le responsable.

La première phase de ce réseau électrique de 2 300 kilomètres doit être achevée d’ici à décembre de cette année, selon ce communiqué.

Les services de consultants pour mener les études complémentaires sur les volumes d’échange d’électricité, les accords d’acheminement et l’impact de ce projet débuteront en avril, a-t-il ajouté.

Une fois ce projet achevé, il contribuera à répondre à la demande d’électricité immédiate et à venir dans la région, en reliant le Réseau électrique commun d’Afrique de l’Est et le Réseau électrique commun d’Afrique australe, deux institutions créées pour assurer une alimentation électrique fiable aux pays membres.

Laisser un commentaire