Share
Véhicule 100% africain : Toyota Nigeria veut lancer sa « production de masse dans quelques mois »

Véhicule 100% africain : Toyota Nigeria veut lancer sa « production de masse dans quelques mois »

Véhicule 100% africain : Toyota Nigeria veut lancer sa « production de masse dans quelques mois »
Summary:
Le constructeur automobile nippon Toyota a annoncé son intention de produire des véhicules « en masse » d’ici quelques mois : «Nous allons apporter quelques modifications à l'usine de manière à atteindre une meilleure efficacité opérationnelle, avant de commencer la production de masse dans quelques mois», a déclaré le directeur général de Toyota Nigeria, Kunle Ade-Ojo. «L’usine, qui a une capacité de production de 30 000 véhicules par an, va assembler des minibus, des camionnettes et d’autres véhicules utilitaires légers», a précisé le DG.

0%

Véhicule 100% africain : Toyota Nigeria veut lancer sa « production de masse dans quelques mois »

Le constructeur automobile nippon Toyota a annoncé son intention de produire des véhicules « en masse » d’ici quelques mois : «Nous allons apporter quelques modifications à l’usine de manière à atteindre une meilleure efficacité opérationnelle, avant de commencer la production de masse dans quelques mois», a déclaré le directeur général de Toyota Nigeria, Kunle Ade-Ojo. «L’usine, qui a une capacité de production de 30 000 véhicules par an, va assembler des minibus, des camionnettes et d’autres véhicules utilitaires légers», a précisé le DG.

Toyota Nigeria avait annoncé fin décembre la sortie d’usine du premier véhicule assemblé au Nigeria. Il s’agissait d’un minibus de type Hiace produit dans l’usine du groupe située dans la capitale économique nigériane Lagos.

Cette annonce intervient deux ans et demi après l’adoption par le gouvernement fédéral d’un  plan de développement de l’industrie automobile qui a notamment porté les taxes et droits sur l’importation de véhicules de 22 % à 70 %. Cette surtaxation a poussé les constructeurs automobiles à se bousculer au portillon du ministère de l’Industrie en vue d’ouvrir des usines d’assemblage.

Nissan, Ford, Kia et Peugeot ont déjà entamé la production de véhicules assemblés localement alors que d’autres constructeurs, dont Volkswagen et Mitsubishi, ont annoncé ces derniers mois leur intention d’ouvrir des usines dans le pays le plus peuplé du continent.

Laisser un commentaire