Share
Le Gabon accepte l’observation des élections en 2016 par l’Union européenne

Le Gabon accepte l’observation des élections en 2016 par l’Union européenne

Le Gabon accepte l’observation des élections en 2016 par l’Union européenne
Summary:
Le ministre de l’Intérieur, de la décentralisation, de la sécurité et de l’hygiène publiques, Pacôme Moubelet-Boubeya, a reçu ce mardi 29 mars 2016, Helmut Kulitz, chef de délégation de l’Union européenne (UE) au Gabon venu réitérer au gouvernement gabonais la disponibilité de l’Organisme qu’il représente, d’accompagner le pays dans le processus électoral de cette année.

0%

Le Gabon accepte l’observation des élections en 2016 par l’Union européenne

 Le ministre de l’Intérieur, de la décentralisation, de la sécurité et de l’hygiène publiques, Pacôme Moubelet-Boubeya, a reçu ce mardi 29 mars 2016, Helmut Kulitz, chef de délégation de l’Union européenne (UE) au Gabon venu réitérer au gouvernement gabonais la disponibilité de l’Organisme qu’il représente, d’accompagner le pays dans le processus électoral de cette année.

A Pacôme Moubelet-Boubeya, le diplomate européen a dit qu’il ne s’agit point d’une ingérence dans les affaires intérieures du Gabon, ni d’une inspection. Mais qu’il est question d’accompagner le Gabon dans la transparence, un climat apaisé pour des résultats électoraux acceptés par tous comme l’UE l’a fait ailleurs, à travers ses missions d’observation des élections. Le cas le plus récent est le Burkina Faso.

Le ministre de l’Intérieur a rassuré son hôte de ce que le Gabon ayant marqué son accord pour cette mission, la présidentielle et les législatives se tiendront en temps et en heure. Et que le pays est « disposé et heureux d’accueillir la mission de l’UE comme d’autres, à l’instar de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) parce qu’il n’y a rien à cacher ». A cet effet, une mission des précurseurs de l’UE est attendue dans les tous prochains jours à Libreville. ECOFIN

Laisser un commentaire