Share
Les autorités angolaises et belges étudient de nouveaux domaines de coopération 

Les autorités angolaises et belges étudient de nouveaux domaines de coopération 

Luanda – L’étude de nouveaux domaines de coopération entre l?Angola et la Belgique, visant son développement, a été l’une des principales questions de la rencontre de travail tenue lundi, à Luanda, entre le ministre angolais des Relations extérieures, Georges Chikoti, et le vice-premier-ministre et ministre des Affaires étrangères et des Affaires européennes de la Belgique, Didier Reynders. 

Les autorités angolaises et belges étudient de nouveaux domaines de coopération 
Summary:
Intervenant au cours des conversations officielles entre les délégations des deux pays, le ministre Georges Chikoti a dit que la réunion était une bonne occasion pour évaluer la coopération existante, ainsi que l'ouverture d'une nouvelle ère pour identifier d'autres domaines où la coopération soit fructueuse et mutuellement avantageuse.

0%

Les autorités angolaises et belges étudient de nouveaux domaines de coopération 

CONVERSATIONS ENTRE LES DÉLÉGATIONS D’ANGOLA ET DE LA BELGIQUE PHOTO: CLEMENTE SANTOS


Intervenant au cours des conversations officielles entre les délégations des deux pays, le ministre Georges Chikoti a dit que la réunion était une bonne occasion pour évaluer la coopération existante, ainsi que l’ouverture d’une nouvelle ère pour identifier d’autres domaines où la coopération soit fructueuse et mutuellement avantageuse.

Georges Chikoti a déclaré que les économies de l’Angola et de la Belgique avaient des valences capables d’augmenter le volume d’affaires existantes et de les élever à d’autres niveaux mutuellement bénéfiques.

Dans ce contexte, le chef de la diplomatie angolaise s’est dit convaincu que la visite du gouvernant belge contribuerait au renforcement et à la consolidation des liens historique d’amitié et de coopération.

À son tour, le vice-premier-ministre et ministre des Affaires étrangères et des Affaires européennes de la Belgique, Didier Reynders, a déclaré que le but de sa visite en Angola était le renforcement de la coopération bilatérale et ce fut aussi l’occasion de discuter des stratégies visant à la renforcer, que ce soit dans le plan politique ou économique.

Didier Reynders a déclaré que la réunion avait également permis d’aborder la possibilité d’une coopération dans de nouveaux secteurs tel que l’énergie renouvelable.

D’autre, il a fait savoir que les deux parties avaient tracé des stratégies sur la façon d’organiser le dialogue politique et de le développer.

Les relations politiques et diplomatiques entre l’Angola et la Belgique remontent à 1979 et ont été formalisées en 1983 avec la signature de l’Accord général de coopération économique, technoscientifique et culturelle politique. Cet accord est le principal instrument juridique régissant la coopération entre les deux états. ANGOP

Laisser un commentaire