Share
Le pyromane « OTAN » veut travailler aux côtés de l’Union Européenne pour renforcer les institutions en Libye

Le pyromane « OTAN » veut travailler aux côtés de l’Union Européenne pour renforcer les institutions en Libye

L’Organisation du Traité Atlantique Nord (OTAN), souhaite élargir son rôle en Libye dans le cadre d’une coordination avec les Européens, afin de renforcer les institutions de ce pays. « Nous sommes en train de transformer notre opération militaire actuelle en Méditerranée, Active Endeavour, qui était une pure opération de contre-terrorisme, en une opération de sécurité plus large », a fait savoir Jens Stoltenberg (photo), le Secrétaire Général de l’Organisation, selon des propos rapportés par la Tribune de Genève.

Le pyromane « OTAN » veut travailler aux côtés de l’Union Européenne pour renforcer les institutions en Libye
Summary:
Face à l'afflux toujours plus grand des réfugiés en provenance du Moyen-Orient et d'Afrique, l'Alliance a décidé, en février, de déployer des navires en mer Egée, après une demande de l’Allemagne, de la Turquie et de la Grèce, trois de ses membres.

0%

Le pyromane "OTAN" veut travailler aux côtés de l'Union Européenne pour renforcer les institutions en Libye

Face à l’afflux toujours plus grand des réfugiés en provenance du Moyen-Orient et d’Afrique, l’Alliance a décidé, en février, de déployer des navires en mer Egée, après une demande de l’Allemagne, de la Turquie et de la Grèce, trois de ses membres.

Pour ce qui est de la Libye spécifiquement, « Nous en sommes encore qu’au stade précoce de la planification et des délibérations. Donc ce n’est pas une question que je peux aborder aujourd’hui », ajoute M. Stoltenberg

La Libye et ses pays limitrophes vivent aujourd’hui une situation de guerre, après une intervention effectuée par l’OTAN sur la base de la résolution 1973 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, dont l’objectif était de mettre en application « la responsabilité de protéger » les civils. Mais au lieu de cela, des rebelles ont été armées, des unités au sol ont complété les bombardements, les victimes civiles se sont comptées par milliers et le régime de Kadhafi s’est effondré laissant place au chaos.

Laisser un commentaire

*