Share
Le dernier rival de Donald Trump aux primaires républicaines, John Kasich se retirera de la course à la Maison-Blanche

Le dernier rival de Donald Trump aux primaires républicaines, John Kasich se retirera de la course à la Maison-Blanche

Le dernier rival de Donald Trump aux primaires républicaines, John Kasich se retirera de la course à la Maison-Blanche
Summary:
Le dernier rival de Donald Trump aux primaires républicaines, John Kasich, annoncera mercredi son retrait de la course, selon les médias américains, ouvrant définitivement la voie de l'investiture au milliardaire. Le gouverneur de l'Ohio fera une déclaration à 17 h à Columbus, la capitale de son État. Il était censé passer la journée autour de Washington pour lever des fonds, mais a annulé au dernier moment un point presse prévu à l'aéroport de la capitale américaine. Il y annoncera son retrait de la course à l'investiture républicaine, selon plusieurs médias, dont les chaînes NBC et CNN, et le Washington Post.

0%

Le dernier rival de Donald Trump aux primaires républicaines, John Kasich se retirera de la course à la Maison-Blanche

Le dernier rival de Donald Trump aux primaires républicaines, John Kasich, annoncera mercredi son retrait de la course, selon les médias américains, ouvrant définitivement la voie de l’investiture au milliardaire.

Le gouverneur de l’Ohio fera une déclaration à 17 h à Columbus, la capitale de son État. Il était censé passer la journée autour de Washington pour lever des fonds, mais a annulé au dernier moment un point presse prévu à l’aéroport de la capitale américaine. Il y annoncera son retrait de la course à l’investiture républicaine, selon plusieurs médias, dont les chaînes NBC et CNN, et le Washington Post.

John Kasich, bon dernier des primaires avec une seule victoire à son actif (Ohio), avait répété mardi par la voix de son directeur de campagne qu’il resterait en course jusqu’à la convention républicaine de Cleveland, en juillet, afin de tenter de ravir l’investiture au favori Donald Trump par un hypothétique vote des délégués.

«Tant que cela reste possible, le gouverneur Kasich se battra», avait déclaré John Weaver dans un communiqué. «Le gouverneur Kasich continuera à faire campagne pour donner un vrai choix aux électeurs».

Mais le retrait-surprise de la course du sénateur du Texas Ted Cruz, mardi soir, a ouvert la voie à l’investiture automatique de Donald Trump, qui devrait engranger la plupart des délégués restants à attribuer lors des neuf dernières primaires, jusqu’au 7 juin.

Quoi que décide John Kasich, le milliardaire new-yorkais devrait remporter l’investiture, bien qu’une partie de la droite républicaine reste viscéralement opposée à lui. Avec AFP

Laisser un commentaire

*