Share
RDC: Au moment où on célèbre les obsèques de Papa Wemba, au moins 16 civils tués dans une attaque dans l’est 

RDC: Au moment où on célèbre les obsèques de Papa Wemba, au moins 16 civils tués dans une attaque dans l’est 

RDC: Au moment où on célèbre les obsèques de Papa Wemba, au moins 16 civils tués dans une attaque dans l’est 
Summary:
Au moins seize civils ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi, lors d'une attaque dans un village de la région de Beni (Nord-Kivu), dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC).

0%

RDC: Au moment où on célèbre les obsèques de Papa Wemba, au moins 16 civils tués dans une attaque dans l'est 

Selon l’ONU, les attaques des groupes rebelles dans cette région du pays ont coûté la vie à plus de 500 civils depuis 2014

Au moins seize civils ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi, lors d’une attaque dans un village de la région de Beni (Nord-Kivu), dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

Selon, le porte-parole de la mission onusienne en RDC (Monusco), Félix Prosper Basse, des assaillants, dont il n’a pas précisé l’identité, « se sont introduits dans certaines habitations, tuant à la manchette/hâche et par balles au moins 16 Civils ». Les victimes seraient membres de différentes familles, précise la même source jointe par Anadolu.

Le Centre d’étude pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’Homme « Cepadho » (organisation de la société civile) a en revanche identifié les assaillants comme des rebelles ougandais (ADF) et fait état d’au moins 13 morts.

La région de Béni est régulièrement prise d’assaut par les groupes rebelles ougandais (ADF) et rwandais (FDLR). Selon l’ONU, ces attaques ont coûté la vie à plus de 500 civils depuis 2014.

Depuis plus de deux décennies, le Nord-Kivu est secoué par une crise sécuritaire et des conflits armés, provoqués par des différends ethniques et fonciers, la concurrence pour le contrôle des ressources minières de la région et des rivalités entre puissances régionales. AA/ Kinshasa/ Fiston Mahamba/Pascal Mulengwa

Laisser un commentaire

*