Share
Muhammad Buhari mène la vie dure aux « Bokoharamistes »: Dix éléments de Boko Haram tués par l’armée nigérienne

Muhammad Buhari mène la vie dure aux « Bokoharamistes »: Dix éléments de Boko Haram tués par l’armée nigérienne

Muhammad Buhari mène la vie dure aux « Bokoharamistes »: Dix éléments de Boko Haram tués par l’armée nigérienne
Summary:
Une dizaine d'éléments du groupe terroriste Boko Haram ont été tués après avoir attaqué un poste de l'armée nigérienne dans la région de Diffa, dans le Sud-Est du Niger, a appris Anadolu lundi de source officielle.

0%

Muhammad Buhari mène la vie dure aux "Bokoharamistes": Dix éléments de Boko Haram tués par l'armée nigérienne

Les terroristes avaient attaqué un poste de l’armée dans la région de Diffa, frontalière avec le Nigéria

Une dizaine d’éléments du groupe terroriste Boko Haram ont été tués après avoir attaqué un poste de l’armée nigérienne dans la région de Diffa, dans le Sud-Est du Niger, a appris Anadolu lundi de source officielle.

L’attaque, qui date de vendredi soir, a pris pour cible un poste de reconnaissance militaire dans la localité de Bosso, frontalière avec le Nigéria. « Une dizaine de terroristes ont été tués et plusieurs dizaines autres blessés et emportés par les assaillants dans leur fuite » a précisé un communiqué du ministère nigérien de la Défense dont Anadolu a eu copie lundi.

De son côté, l’armée nigérienne ne déplore que « trois blessés légers ». Toutefois, d’importants matériels de guerre composés de fusils mitrailleurs, RPG-7, grenades défensives ont été récupérés par les assaillants, ajoute la même source.

Joint par Anadolu, Bako Elhadj, maire de la ville de Bosso, a indiqué que « les populations civiles se portent bien. Elles ont été épargnées par les affrontements ».

Instauré en février 2015, l’état d’urgence a été sans cesse prolongé, depuis, dans la région de Diffa en raison du « niveau de menace élevé » constitué par le groupe terroriste Boko Haram.

Une Force Multinationale Mixte (FMM) est en charge de lutter contre le groupe armé. Elle rassemble des forces issues des quatre pays du Bassin du Lac Tchad menacés par Boko Haram, à savoir le Cameroun, le Niger, le Nigéria et le Tchad. AA/ Niamey/ Balima Boureima

Laisser un commentaire

*