Share
Israël Coupe l’eau aux palestiniens: des villes palestiniennes sont privées de l’accès à l’eau

Israël Coupe l’eau aux palestiniens: des villes palestiniennes sont privées de l’accès à l’eau

Israël Coupe l’eau aux palestiniens: des villes palestiniennes sont privées de l’accès à l’eau
Summary:
Israël a coupé le ravitaillement en eau de tous les territoires occupés sur la rive occidentale. La compagnie d'eau israélienne, Mekorot, a arrêté la provision en eau potable, sans en informer la population palestinienne à Jenine, à Naplouse et dans la cité de Salfit et les villages avoisinants.

0%

Israël Coupe l'eau aux palestiniens: des villes palestiniennes sont privées de l’accès à l’eau

Israël assoiffe les Palestiniens. ©AP


Israël a coupé le ravitaillement en eau de tous les territoires occupés sur la rive occidentale. La compagnie d’eau israélienne, Mekorot, a arrêté la provision en eau potable, sans en informer la population palestinienne à Jenine, à Naplouse et dans la cité de Salfit et les villages avoisinants.

Des dizaines de milliers de Palestiniens sont ainsi privés d’eau potable pendant le mois de Ramadan. Les Palestiniens sont contraints d’acheter de l’eau potable transportée par des camions-citernes, ce qui n’est pas facile pour toutes ces familles. La consommation d’eau des israéliens est 5 fois plus grande que celle des Palestiniens dans les territoires occupés de la rive occidentale.

Par ailleurs, selon le commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne du voisinage, la bande de Gaza ne dispose que d’une seule nappe phréatique et elle sera bientôt à sec. Pour contrer la menace d’une pénurie d’eau, l’Union européenne et l’Unicef construisent une usine de dessalement d’eau de mer.

« En dix ans de blocus terrestre, maritime et aérien israélien et après trois guerres dévastatrices, les Gazaouis ont vu leurs conditions de vie décliner brutalement, ils manquent notamment de ressources vitales en eau et de sources d’énergie efficaces », a déploré Johannes Hahn. PressTV

Laisser un commentaire