Share
RDC : les États-Unis tapent du poing sur la table et exigent le retour de Ida Sawyer, chercheuse de HRW

RDC : les États-Unis tapent du poing sur la table et exigent le retour de Ida Sawyer, chercheuse de HRW

RDC : les États-Unis tapent du poing sur la table et exigent le retour de Ida Sawyer, chercheuse de HRW
Summary:
Les États-Unis formels sur le cas d’Ida Sawyer, une chercheuse de l’ONG américaine Human Rights Watch. Le Département d‘État américain a exigé que la République démocratique du Congo renouvelle le visa de la chercheuse afin qu’elle reprenne “sans délai son travail en RDC”

0%

RDC : les États-Unis tapent du poing sur la table et exigent le retour de la chercheuse de HRW

Les États-Unis formels sur le cas d’Ida Sawyer, une chercheuse de l’ONG américaine Human Rights Watch. Le Département d‘État américain a exigé que la République démocratique du Congo renouvelle le visa de la chercheuse afin qu’elle reprenne “sans délai son travail en RDC”.

La réaction de Washington fait suite au refus, mardi, des autorités congolaises de renouveler le visa de Mme Sawyer, sans donner d’explications. La chercheuse a dû quitter Kinshasa mardi soir. Pour le Département d‘État, le “départ forcé de cette chercheuse (…) est incompatible avec les efforts destinés à soutenir une meilleure transparence, davantage de responsabilité et de démocratie en RDC”.

Ida Sawyer est basée depuis 2008 en République démocratique du Congo où elle mène des recherches, de même que dans les pays voisins où sévit l’Armée de résistance du Seigneur (LRA, Lord’s Resistance Army), une sanglante rébellion ougandaise contre laquelle luttent aussi des forces spéciales américaines. L’ONG HRW pour laquelle elle travaille a régulièrement dénoncé des cas de violation des droits de l’homme en RDC.

Le cas Ida Sawyer a suscité de vives réactions de la société civile congolaise et au delà ; certains pointant du doigt un abus du pouvoir de Kinshasa. A.N.

Laisser un commentaire