Share
Le Rwanda fait face au terrorisme sur son sol: trois présumés recruteurs de djihadistes tués

Le Rwanda fait face au terrorisme sur son sol: trois présumés recruteurs de djihadistes tués

Le Rwanda fait face au terrorisme sur son sol: trois présumés recruteurs de djihadistes tués
Summary:
La police rwandaise les accuse d’avoir mené une campagne de propagande visant au recrutement de djihadistes. Ils auraient été abattus alors qu’ils tentaient d‘échapper à la police.

0%

Rwanda n'échappe pas incursion terroriste sur son sol: trois présumés recruteurs de djihadistes tués

Lors de la perquisition au cours de laquelle les individus ont été interpellés, dans le sud-ouest du Rwanda, la police affirme avoir trouvé sur les lieux du matériel de propagande, dont des CD et des cahiers. Pour la police, les suspects tentaient de recruter des djihadistes.

“La police nationale rwandaise (RNP) a abattu trois personnes soupçonnées d‘être des terroristes lors d’une opération de police ciblée dans le secteur de Bugarama, dans le district de Rusizi”, a indiqué la police dans un communiqué. Trois des suspects eux ont été abattus alors qu’ils tentaient de fuir. Trois autres également présents sur les lieux, dont un a été blessé, ont été arrêtés. La police a par ailleurs précisé que les suspects s‘étaient montrés “violents” et “ont émis des menaces”.

Le Rwanda s’est inscrit dans une ligne de défense contre le terrorisme. Jeudi, la police avait annoncé avoir abattu à Kigali un Rwandais, décrit comme un “terroriste présumé”, lors d’une fusillade avec les forces de l’ordre qui a duré “environ trois heures”. En janvier dernier, plusieurs personnes ont été mises aux arrêts, accusées d’appartenir à des “réseaux terroristes”. Ces personnes ont été placées en détention provisoire, mais la police n’a toujours pas précisé par quel groupe djihadiste le Rwanda était menacé.

Jusque-là, le pays n’a enregistré aucune attaque terroriste sur son sol. Des attaques à la grenade, qui remontent à 2013, avaient formellement été attribuées aux rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) basés dans l’est de la République démocratique du Congo voisine et à des opposants en exil. Arte-News

Laisser un commentaire