Share
L’Angola et la Chine renforcent leur coopération avec la signature d’un nouvel accord 

L’Angola et la Chine renforcent leur coopération avec la signature d’un nouvel accord 

L’Angola et la Chine renforcent leur coopération avec la signature d’un nouvel accord 
Summary:
L'Angola a signé mardi avec la République de la Chine, à Macao, un accord de coopération technique et économique, visant à renforcer les relations bilatérales existantes entre les deux pays. Les accords signés, dans le cadre de la tenue de la 5e Conférence ministérielle du Forum pour la coopération économique et commerciale entre la Chine et les pays de langue portugaise, ouverte le même jour, ont été signés par le ministre angolais de l'Economie Abrahão Gourgel et ministre chinois du Commerce Gao Hucheng.

0%

L'Angola et la Chine renforcent leur coopération avec la signature d'un nouvel accord 

L’Angola a signé mardi avec la République de la Chine, à Macao, un accord de coopération technique et économique, visant à renforcer les relations bilatérales existantes entre les deux pays.

Les accords signés, dans le cadre de la tenue de la 5e Conférence ministérielle du Forum pour la coopération économique et commerciale entre la Chine et les pays de langue portugaise, ouverte le même jour, ont été signés par le ministre angolais de l’Economie Abrahão Gourgel et ministre chinois du Commerce Gao Hucheng.

Après la signature de l’accord, le ministre angolais de l’Economies, Abrahão Gourgel a souligné dans une interview à l’Angop, l’importance de cet accord, car la Chine est un partenaire avec lequel l’Angola a déjà une relation historique d’appui à la reconstruction et au processus la diversification de l’économie.

Selon le ministre, cet instrument facilitera le processus d’investissement des entreprises privées chinoises en Angola. “Nous parlons de l’investissement direct chinois des entreprises privées», a-t-il expliqué.

Il a dit qu’il s’agissait d’un processus qui permettra la création de partenariats d’affaires entre les entreprises chinoises privées et entreprises angolaises, outre l’approfondissement des actions au niveau du secteur public (entreprises publiques), des programmes de développement, le soutien au niveau de financement.

“En fait, nous envisageons pour novembre un forum économique entrepreneurial avec les entreprises chinoises et angolaises, et nous allons ainsi pouvoir commencer un nouveau moment est qui est de l’investissement privé chinois en Angola”, a-t-il indiqué.

Avec la réalisation de ce forum, à Luanda, déjà en novembre, il a affirmé que le Gouvernement avait l’intention, à cette occasion, de signer également l’accord de promotion et protection réciproque des investissements.

Outre l’Angola, le géant asiatique a signé des accords de coopération avec la Guinée-Bissau, le Mozambique, le Cap-Vert et le Timor Oriental.

Lors de la signature de l’accord avec ces pays lusophones d’Afrique, il est nécessaire mettre en évidence l’accord avec la Guinée-Bissau, qui vise, entre autres, la remise partielle de la dette due à la Chine.

La 5e Conférence ministérielle du Forum pour la coopération économique et commerciale entre la Chine et les pays lusophones, dénommé Forum de Macau, a été témoigné par le premier ministre chinois Li Keqiang, qui, à l’ouverture, a annoncée 18 nouvelles mesures visant à renforcer la coopération avec les pays lusophones.

Parmi ces mesures, qui seront renforcées au cours des trois prochaines années, il y a l’octroi de prêts concessionnels d’une valeur au moins deux milliards de Reminbis (RMB) aux pays lusophones.

Les valeurs sont destinées à promouvoir la connexion industrielle et la coopération de la capacité de production, ainsi que de renforcer davantage la coopération dans le domaine de la construction d’infrastructures avec les pays de langue portugaise.

D’autre part, le Gouvernement de la Chine fournira aux pays lusophones un don de deux milliards de RMB pour soutenir des projets liés à l’agriculture, la facilitation du commerce et de l’investissement, la prévention et la lutte contre le paludisme et la recherche de la médecine naturelle.

Le Forum de Macau a été créé en 2003, né de la nécessité de renforcer les liens de coopération économiques et commerciale entre la Chine et les pays lusophones. Le dernier avait eu lieu en novembre 2013.

Le forum prévoit pour mercredi, la réalisation d’une réunion d’affaires entre les entrepreneurs chinois et leurs homologues des pays de langue portugaise. ANGOP

Laisser un commentaire