Share
Côte d’Ivoire : Indemnisation des victimes de la crise post-électorale

Côte d’Ivoire : Indemnisation des victimes de la crise post-électorale

Côte d’Ivoire : Indemnisation des victimes de la crise post-électorale
Summary:
Une nouvelle vague de victimes des crises survenues en Côte d'Ivoire a reçu dimanche à Bloléquin (ouest) des chèques dans le cadre d'un processus d'indemnisation lancé en août dernier par le gouvernement ivoirien.Quelque 83 ayant-droits des personnes tuées lors de ces violences ont reçu chacun une chèque d'un million de FCFA (2.000 dollars US).

0%

Côte d'Ivoire : Indemnisation des victimes de la crise post-électorale

Une nouvelle vague de victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire a reçu dimanche à Bloléquin (ouest) des chèques dans le cadre d’un processus d’indemnisation lancé en août dernier par le gouvernement ivoirien.

Quelque 83 ayant-droits des personnes tuées lors de ces violences ont reçu chacun une chèque d’un million de FCFA (2.000 dollars US).

Lors de la cérémonie de remise de chèques, la ministre en charge de la solidarité et de l’indemnisation des victimes, Mariatou Koné s’est réjoui de la poursuite du processus d’indemnisation des victimes de crises.

« L’Ouest a beaucoup souffert. L’Ouest a droit à la réparation », a déclaré la ministre.

Selon elle, pour la première phase de ce programme d’indemnisation la priorité est accordée aux personnes physiques, victimes de violence. Il s’agit entre autres des personnes décédées, blessées et des victimes de violences basées sur le genre.

« Rien ne vaut que la vie, il faut redonner la dignité aux victimes de traumatisme physique et ou psychologique ainsi qu’aux ayants-droit de victimes décédées pour créer les conditions d’un départ nouveau » a-t-elle noté.

Le processus a été lancé officiellement le 4 août dernier par le président Alassane Ouattara qui a annoncé la mise en place d’un fonds d’un milliard FCFA (deux millions de dollars) pour l’opération.

Au total 158.238 victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire ont été recensées par la Commission en charge de l’indemnisation des victimes.

L’opération a concerné les victimes et les ayants droit de victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire depuis 1990, année de la réinstauration du multipartisme.

Les deux décennies suivantes ont été marquées par le coup d’Etat de 1999 et la rébellion armée de 2002 ponctuées par la crise post-électorale de 2010-2011 qui a fait officiellement 3.000 morts. Xinhua

Laisser un commentaire