Share
Ouganda: 14 personnes, dont deux policiers tués dans des heurts dans un royaume de l’ouest (Rwenzururu)

Ouganda: 14 personnes, dont deux policiers tués dans des heurts dans un royaume de l’ouest (Rwenzururu)

Ouganda: 14 personnes, dont deux policiers tués dans des heurts dans un royaume de l’ouest (Rwenzururu)
Summary:
Au moins quatorze personnes, dont deux policiers, ont été tuées dans la région du Rwenzururu dans l'ouest de l'Ouganda dans des affrontements entre les forces de sécurité et une milice liée au roi traditionnel local, a annoncé samedi la police.

0%

Ouganda: 14 personnes, dont deux policiers tués dans des heurts dans un royaume de l'ouest (Rwenzururu)

Au moins quatorze personnes, dont deux policiers, ont été tuées dans la région du Rwenzururu dans l’ouest de l’Ouganda dans des affrontements entre les forces de sécurité et une milice liée au roi traditionnel local, a annoncé samedi la police.

« Depuis jeudi, 14 personnes dont deux policiers ont été tuées lorsque la milice a attaqué un poste de police et au cours des affrontements huit miliciens liés au roi du Rwenzururu ont été tués » samedi, a déclaré à l’AFP la porte-parole de la police régionale Lydia Tumushabe. « Quatre policiers et un soldat ont été blessés lorsque les forces de sécurité se sont avancées pour désarmer les miliciens« , a-t-elle ajouté.

Quatre miliciens avaient été tués jeudi lorsqu’ils ont attaqué un poste de police. Un porte-parole du gouvernement de l’Ouganda, Shaban Bantariza, a déclaré que cette milice combattait pour la proclamation de sa propre république et qu’elle entretenait « l’intention de se séparer de l’Ouganda« . Le conflit dans cette zone frontalière de la République démocratique du Congo a débuté lorsque le mouvement séparatiste du Rwenzururu a proclamé son propre royaume en 1962, cherchant ainsi à se libérer de la tutelle du royaume de Toro dominant dans la région.

Après des années de conflit, le mouvement a déposé les armes en 1982 en échange d’une forme d’autonomie locale. Le président Yoweri Museveni a officiellement reconnu le royaume en 2009 bien que l’insurrection couve encore dans cette région. Entre février et mars 2016, une cinquantaine de personnes ont été tuées dans des heurts entre policiers et rebelles, selon la police. Avec Belga

Laisser un commentaire