Share
Burkina-Faso (Koudougou) : un suspect ayant foncé sur un poste de contrôle abattu par la gendarmerie

Burkina-Faso (Koudougou) : un suspect ayant foncé sur un poste de contrôle abattu par la gendarmerie

Burkina-Faso (Koudougou) : un suspect ayant foncé sur un poste de contrôle abattu par la gendarmerie
Summary:
Un individu suspect non encore identifié qui "a tenté à trois reprises de s'introduire" dans une brigade de gendarmerie à Koudougou, à une centaine de kilomètres à l'ouest de Ouagadougou, a été abattu dans la nuit du 3 décembre par des éléments en service, a-t-on appris de source sécuritaire.

0%

Burkina : un suspect ayant foncé sur un poste de contrôle abattu par la gendarmerie

Image d’archive de la gendarmerie nationale


Un individu suspect non encore identifié qui “a tenté à trois reprises de s’introduire” dans une brigade de gendarmerie à Koudougou, à une centaine de kilomètres à l’ouest de Ouagadougou, a été abattu dans la nuit du 3 décembre par des éléments en service, a-t-on appris de source sécuritaire.

Selon un communiqué de la gendarmerie, “malgré les sommations effectuées par le gendarme, l’individu très déterminé, tout de blanc vêtu et enturbanné, a ignoré les injonctions faites et a foncé sur les gendarmes de garde en psalmodiant des sourates”.

C’est en ce moment qu’un gendarme a finalement ouvert le feu sur le suspect qui est décédé suite de ces blessures.

La même source précise qu’une enquête est ouverte sous la direction du parquet de Koudougou, pour connaître le profil exact de l’individu et ses réelles intentions.

Le Burkina Faso, longtemps épargné des attaques djihadistes, est confronté depuis plusieurs mois à la menace terroriste.

Le 15 janvier 2016, une attaque terroriste revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), a fait une trentaine de morts dans la capitale Ouagadougou.

Depuis, le pays est régulièrement attaqué notamment à ses frontières avec le Mali et le Niger. Xinhua

Laisser un commentaire