Share
Wadi Barada en Syrie: « Damas ne négocie pas avec les terroristes »

Wadi Barada en Syrie: « Damas ne négocie pas avec les terroristes »

Wadi Barada en Syrie: « Damas ne négocie pas avec les terroristes »
Summary:
« Damas exclut toute négociation avec les terroristes sur Wadi Barada », a martelé le général de brigade Ali Maqsoud, expert des questions militaires en Syrie.

0%

« Damas exclut toute négociation avec les terroristes sur Wadi Barada », a martelé le général de brigade Ali Maqsoud, expert des questions militaires en Syrie.

Interviewé par l’agence de presse iranienne Fars depuis Damas, le général de brigade Ali Maqsoud a déclaré que les régimes arabes de la région avaient exhorté le groupe terroriste-takfiriste du Front al-Nosra (rebaptisé le Fatah al-Cham) à couper l’eau potable de la capitale syrienne afin d’arracher des concessions au gouvernement syrien.

Le général de brigade Ali Maqsoud, expert des questions militaires en Syrie. (Photo d’archives)

« L’opération militaire qu’a menée l’armée syrienne à Wadi Barada, à l’appui de ses forces coalisées, a contraint les terroristes à se soumettre aux conditions du gouvernement syrien. Les terroristes comptaient auparavant sur leurs alliés, au Moyen-Orient aussi bien qu’en Occident, et ils ont coupé l’eau aux habitants de Damas, sur la demande de ces parties-là et cela dans l’objectif d’arracher des concessions au gouvernement syrien à l’approche des négociations d’Astana et de Genève. Certains pays ont toujours tenté de légitimer le Front al-Nosra afin qu’il puisse prendre part aux négociations de paix avec le gouvernement syrien. Cependant, cette tentative a été, à chaque fois, neutralisée par le gouvernement qui a refusé, à maintes reprises, de s’asseoir à la table du dialogue avec les terroristes, conformément aux lois et traités internationaux.

Des groupes terroristes, surtout le Front al-Nosra, auraient fait appel à des canaux indirects pour annoncer à Damas qu’ils permettraient le retour de l’eau en échange de la prise en considération de leurs demandes lors des négociations pour la paix , mais Damas, de son côté, a lancé une offensive de puissante intensité contre les positions des terroristes à Wadi Barada et les a contraints à se soumettre à ses conditions.

Parallèlement à son opération militaire en banlieue ouest de Damas, l’armée syrienne a également lancé un processus de réconciliation nationale dans cette localité pour permettre aux opposants de déposer leurs armes, s’ils le veulent ».

Ali Maqsoud a finalement prévu la libération imminente de Wadi Barada des mains des terroristes et le retour de cette ville à la nation syrienne. Sputnik

Laisser un commentaire