Share
Conquérir le marché africain: l’Iran va ouvrir 4 hypermarchés en Afrique

Conquérir le marché africain: l’Iran va ouvrir 4 hypermarchés en Afrique

Conquérir le marché africain: l’Iran va ouvrir 4 hypermarchés en Afrique
Summary:
« Avec la contribution du secteur privé, l’Iran va ouvrir quatre hypermarchés en Afrique », a affirmé ce mardi le vice-ministre iranien de l’Industrie. Devant la Commission économique en charge du commerce avec le continent africain au sein du ministère iranien de l’Industrie, des Mines et du Commerce, Mojtaba Khosrotadj a tenu à nuancer ce projet : « L’étude de marché et les analyses de marketing, ainsi que l’identification des potentiels commerciaux des pays africains et la classification des pays cibles dans le nord, l’ouest, le sud et le centre de l’Afrique, peuvent largement aider à découvrir les besoins du marché africain, et cela, dans la perspective des exportations iraniennes vers le continent africain. »

0%

Conquérir le marché africain: l’Iran va ouvrir 4 hypermarchés en Afrique

« Avec la contribution du secteur privé, l’Iran va ouvrir quatre hypermarchés en Afrique », a affirmé ce mardi le vice-ministre iranien de l’Industrie.

Devant la Commission économique en charge du commerce avec le continent africain au sein du ministère iranien de l’Industrie, des Mines et du Commerce, Mojtaba Khosrotadj a tenu à nuancer ce projet : « L’étude de marché et les analyses de marketing, ainsi que l’identification des potentiels commerciaux des pays africains et la classification des pays cibles dans le nord, l’ouest, le sud et le centre de l’Afrique, peuvent largement aider à découvrir les besoins du marché africain, et cela, dans la perspective des exportations iraniennes vers le continent africain. »

M. Khosrotadj a également appelé à la coopération des différentes institutions commerciales et financières, surtout le secteur privé et le Fonds de garantie de financement des exportations (CGA), en vue d’élargir les relations économiques avec l’Afrique.

Le vice-ministre iranien a ensuite fait allusion à certaines mesures qui, selon lui, favoriseraient la compétitivité des acteurs iraniens sur les marchés africains, des mesures telles que « la reprise des activités interbancaires et la création des succursales de banques iraniennes dans des pays cibles en Afrique ». PressTv

Laisser un commentaire