Share
Pro LePen, Trump et pro-Israël Alexandre Bissonnette,  le terroriste de la mosquée de Québec inculpé de onze chefs d’accusation

Pro LePen, Trump et pro-Israël Alexandre Bissonnette, le terroriste de la mosquée de Québec inculpé de onze chefs d’accusation

Pro LePen, Trump et pro-Israël Alexandre Bissonnette, le terroriste de la mosquée de Québec inculpé de onze chefs d’accusation
Summary:
L’étudiant québécois de 27 ans, auteur présumé des tirs qui ont tué 6 personnes dans une mosquée de Québec dimanche soir, a comparu lundi en fin d’après-midi au palais de justice de la ville. Il a été inculpé, notamment de 6 meurtres avec préméditation, a annoncé la police canadienne. En tout, le jeune homme, Alexandre Bissonnette, fait face à 11 chefs d’accusation

0%

Alexandre Bissonnette, le terroriste de la mosquée de Québec inculpé de onze chefs d'accusation

L’étudiant québécois de 27 ans, auteur présumé des tirs qui ont tué 6 personnes dans une mosquée de Québec dimanche soir, a comparu lundi en fin d’après-midi au palais de justice de la ville. Il a été inculpé, notamment de 6 meurtres avec préméditation, a annoncé la police canadienne. En tout, le jeune homme, Alexandre Bissonnette, fait face à 11 chefs d’accusation

En-dehors des 6 chefs d’inculpation pour «meurtre au premier degré» (ce qui correspond à la notion d’assassinat, en Belgique), il est également accusé de 5 tentatives de meurtre, qui correspondent aux 5 personnes hospitalisées dans un état grave, «en utilisant une arme à feu à autorisation restreinte», précise Radio Canada.

«Des perquisitions sont en cours et on espère obtenir la preuve» qui pourrait déboucher prochainement sur une inculpation pour «terrorisme» et atteinte à la sécurité nationale, a indiqué la police lors d’un point presse. Au fil de l’enquête, d’autres chefs d’accusation pourraient dont venir s’ajouter au dossier. Environ 80 policiers sont encore sur le terrain pour les besoins de l’enquête.

La police reste en revanche discrète sur les motifs présumés du jeune homme, qui comparaitra à nouveau le 21 février, ainsi que sur l’arme qu’il a utilisée. Bissonnette serait entré vers 19 h 45 dimanche soir dans le Centre culturel islamique de Québec, où il aurait ouvert le feu sur les fidèles qui y étaient rassemblés pour la prière. Parmi les 5 blessés graves, trois sont entre la vie et la mort, rapportent les médias locaux. Les 6 victimes décédées sont toutes des hommes, des Canadiens binationaux, selon le vice-président du Centre culturel islamique de Québec: un Marocain, deux Algériens, un Tunisien et deux Guinéens. Avec AFP

Pro-Le Pen et anti féministe

Le suspect a lui-même appelé la police une demi-heure après son acte pour s’accuser et se rendre. Il a expliqué avoir garé son véhicule avec les feux de détresse sur une bretelle d’une voie rapide à environ 20 kilomètres de la mosquée. La police l’a arrêté à 21H. L’université Laval, proche de la mosquée où s’est déroulée la tragédie, a indiqué qu’il était étudiant à la faculté des sciences sociales.

D’après Radio Canada, le jeune homme était abonné aux pages Facebook pro-Trump, pro-Le Pen et pro-Israël. “C’est avec douleur et colère que nous apprenons l’identité du terroriste Alexandre Bissonnette, malheureusement connu de plusieurs militants à Québec pour ses prises de positions identitaires, pro-Le Pen et anti-féministes à l’université Laval et sur les réseaux sociaux”, a dénoncé sur Facebook le collectif Bienvenue aux réfugiés – Ville de Québec. AFP

Laisser un commentaire