Share
Mexique: Il n’y aura “pas d’expulsions massives” ni recours à l’armée, promet Washington

Mexique: Il n’y aura “pas d’expulsions massives” ni recours à l’armée, promet Washington

Mexique: Il n’y aura “pas d’expulsions massives” ni recours à l’armée, promet Washington
Summary:
Il n'y aura "pas d'expulsions massives" de clandestins des Etats-Unis et l'armée ne serait pas utilisée contre eux, ont promis jeudi deux ministres de Donald Trump au Mexique, pays avec lequel les relations sont tendues. Devant les médias, le secrétaire d'Etat Rex Tillerson et le secrétaire à la Sécurité intérieure John Kelly, en visite officielle à Mexico, et leurs homologues mexicains ont transmis un message rassurant, alors que clandestins et commerce transfrontalier provoquent une crise diplomatique entre les deux pays.

0%

Mexique: ni expulsions massives ni recours à l'armée, promet Washington

Il n’y aura “pas d’expulsions massives” de clandestins des Etats-Unis et l’armée ne serait pas utilisée contre eux, ont promis jeudi deux ministres de Donald Trump au Mexique, pays avec lequel les relations sont tendues.

Devant les médias, le secrétaire d’Etat Rex Tillerson et le secrétaire à la Sécurité intérieure John Kelly, en visite officielle à Mexico, et leurs homologues mexicains ont transmis un message rassurant, alors que clandestins et commerce transfrontalier provoquent une crise diplomatique entre les deux pays.

“Soyons très, très clairs. Il n’y aura pas d’expulsions massives” a assuré John Kelly, ajoutant que les Etats-Unis ne feraient “pas usage de l’armée en matière migratoire”.

Relation avec le Mexique malmenée par Trump

La venue des ministres à Mexico vise à améliorer la relation bilatérale, malmenée notamment par le projet de mur à la frontière de Donald Trump et ses propos cinglants sur les clandestins mexicains, qualifiés de “violeurs” et de “délinquants” durant sa campagne.

Quelques heures plus tôt, le président américain avait déclaré depuis la Maison Blanche que les efforts engagés par son administration pour expulser certains immigrés clandestins des Etats-Unis étaient “une opération militaire”.

afp

Laisser un commentaire