Share
Une cargaison de 24 tonnes de viande en provenance du Brésil bloquée au port d’Alger, selon le ministère de l’Agriculture

Une cargaison de 24 tonnes de viande en provenance du Brésil bloquée au port d’Alger, selon le ministère de l’Agriculture

Un conteneur chargé de 24 tonnes de viandes congelées en provenance du Brésil est bloqué au niveau du port d’Alger pour effectuer les analyses nécessaires suite au scandale de viandes avariées qui a éclaté dans ce pays d’Amérique du Sud, a indiqué dimanche à Alger le ministre algérien de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdesselam Chelghoum.

Une cargaison de 24 tonnes de viande en provenance du Brésil bloquée au port d’Alger, selon le ministère de l’Agriculture
Summary:
Un conteneur chargé de 24 tonnes de viandes congelées en provenance du Brésil est bloqué au niveau du port d'Alger pour effectuer les analyses nécessaires suite au scandale de viandes avariées qui a éclaté dans ce pays d'Amérique du Sud, a indiqué dimanche à Alger le ministre algérien de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdesselam Chelghoum.

0%

Une cargaison de 24 tonnes de viande en provenance du Brésil bloquée au port d'Alger, selon le ministère de l'Agriculture

User Rating: 0 (0 votes)

Un conteneur chargé de 24 tonnes de viandes congelées en provenance du Brésil est bloqué au niveau du port d’Alger pour effectuer les analyses nécessaires suite au scandale de viandes avariées qui a éclaté dans ce pays d’Amérique du Sud, a indiqué dimanche à Alger le ministre algérien de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdesselam Chelghoum.

En guise d’assurance à l’adresse des consommateurs algériens, le ministre a fait savoir en marge d’une journée d’information sur la pêche, que son pays était à l’abri de tous les risques des viandes brésiliennes avariées. Dans ce sens, il a ajouté que toutes les mesures préventives ont été renforcées pour toutes les cargaisons de viandes en provenance non seulement du Brésil mais aussi de l’ensemble des pays fournisseurs de l’Algérie en viandes.

Pour étayer ses propos, le ministre a déclaré : « Des investigations et des enquêtes rigoureuses ont été déclenchées, toutes les cargaisons sont contrôlées et analysées par nos laboratoires ».

Sur le même sujet, M. Chelghoum a affirmé que son ministère avait reçu, jeudi dernier, une note d’information de l’ambassade d’Algérie au

Brésil dans laquelle il a été précisé la liste nominative des exportateurs brésiliens de viandes mis en cause et qui sont au nombre de quatre.

L’affaire a éclaté lorsque la police brésilienne a découvert il y a dix jours que des gros exportateurs de viandes avaient corrompu des inspecteurs des services d’hygiène pour certifier de la viande avariée comme étant propre à la consommation.

La viande brésilienne est exportée vers 150 pays, pour un total de 10 milliards de dollars.

L’Algérie importe près de 48 000 tonnes de viande rouge par an, principalement du Brésil, d’Argentine et occasionnellement du Soudan et d’Inde pendant le mois de ramadan. Xinhua

Laisser un commentaire

*