Share
RDC vivra des heures difficiles avec « Kabila »: il s’adressera mercredi à la Nation devant le parlement…

RDC vivra des heures difficiles avec « Kabila »: il s’adressera mercredi à la Nation devant le parlement…

Le président congolais Joseph Kabila s’exprimera mercredi devant le parlement réuni en congrès (Assemblée nationale et Sénat) pour faire le point sur la situation politique en République démocratique du Congo (RDC) après l’échec de la médiation sur une sortie de crise menée par l’Eglise catholique, rapporte mardi la presse kinoise.

RDC vivra des heures difficiles avec « Kabila »: il s’adressera mercredi à la Nation devant le parlement…
Summary:
Le président congolais Joseph Kabila s'exprimera mercredi devant le parlement réuni en congrès (Assemblée nationale et Sénat) pour faire le point sur la situation politique en République démocratique du Congo (RDC) après l'échec de la médiation sur une sortie de crise menée par l'Eglise catholique, rapporte mardi la presse kinoise.

0%

RDC vivra des heures difficiles avec "Kabila": il s'adressera mercredi à la Nation devant le parlement...

Le président congolais Joseph Kabila s’exprimera mercredi devant le parlement réuni en congrès (Assemblée nationale et Sénat) pour faire le point sur la situation politique en République démocratique du Congo (RDC) après l’échec de la médiation sur une sortie de crise menée par l’Eglise catholique, rapporte mardi la presse kinoise.

La Majorité présidentielle (MP, qui soutient l’action de M. Kabila) et l’opposition ont échoué fin mars, après trois mois de négociations menées sous l’égide de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), à s’accorder sur la mise en oeuvre d’un premier accord de partage du pouvoir jusqu’aux prochaines élections en RDC, conclu le 31 décembre dernier.

M. Kabila, dont le mandat a expiré le 19 décembre dernier, a entamé lundi des « consultations » avec différentes délégations de familles politiques qu’il doit poursuivre mardi. Le Rassemblement des forces acquises au changement (Rassop), la principale plate-forme de l’opposition, présidée par Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo – le fils du défunt président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS) Etienne Tshisekedi wa Mulumba -, a refusé d’y participer.

M. Kabila s’adressera ensuite mercredi devant les deux Chambres du parlement réunies en congrès, en vue de baliser la voie à la mise en œuvre de l’accord de la Saint-Sylvestre, selon un communiqué de la présidence de la République.

Les syndicats congolais ont lancé pour mercredi un appel à la grève générale, soutenu par le Rassemblement, pour protester contre l’impasse politique dans laquelle se trouve la RDC. L’opposition avait appelé lundi à une journée ville morte qui a été largement suivie dans plusieurs grandes villes congolaises.

Belga

Laisser un commentaire

*