Share
EASF: 10 pays africains préparent leurs plus grandes manœuvres au Soudan

EASF: 10 pays africains préparent leurs plus grandes manœuvres au Soudan

Représentant les Forces d’urgence de l’Afrique de l’Est (EASF), 10 pays africains se préparent à leurs plus grandes manœuvres militaires au Soudan.

EASF: 10 pays africains préparent leurs plus grandes manœuvres au Soudan
Summary:
Représentant les Forces d’urgence de l’Afrique de l’Est (EASF), 10 pays africains se préparent à leurs plus grandes manœuvres militaires au Soudan.

0%

10 pays africains préparent leurs plus grandes manœuvres au Soudan

User Rating: 0 (0 votes)

Représentant les Forces d’urgence de l’Afrique de l’Est (EASF), 10 pays africains se préparent à leurs plus grandes manœuvres militaires au Soudan.

Les EASF prévoient de procéder à des manœuvres militaires en novembre dans la base militaire de Jabit, dans la province de la mer Rouge dans l’est du Soudan.

Le Soudan, la Somalie, l’Éthiopie, le Kenya, le Rwanda, la République des Seychelles, l’archipel des Comores et Djibouti font partie des pays qui participeront à ces exercices militaires.

Selon une autre information, le ministre soudanais des Affaires étrangères, Ibrahim Ghandour, est parti ce mercredi 13 septembre pour les États-Unis afin de participer à la réunion baptisée « Axe humain : efforts pour instaurer la paix et une coexistence durable » de l’Assemblée générale des Nations unies.

Hier mardi, Ghandour a mis au courant Bakri Hassan Saleh, le Premier ministre soudanais, des activités du Soudan lors de la réunion annuelle de l’Assemblée générale des Nations unies, qui débutera le 18 septembre, et des rencontres qu’il aura probablement avec les responsables américains sur le développement des relations entre Khartoum et Washington.

« M. Ghandour présentera le 23 septembre la déclaration du Soudan. En marge de cette réunion, il rencontrera certains de ses homologues et le secrétaire général des Nations unies », a indiqué Qaribullah al-Khader, le porte-parole de la diplomatie soudanaise.

Il précise ensuite que Ghandour participera également à des réunions qui se tiendront en marge de celle de l’Assemblée générale des Nations unies, dont des rencontres de haut niveau portant sur le Soudan du Sud, l’Afrique du Sud, la Centrafrique, ainsi que sur la paix et la démographie en Afrique.

Le ministre soudanais des Affaires étrangères restera aux États-Unis jusqu’au 29 septembre avant de partir pour Bruxelles, capitale belge, afin de participer à la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) et de l’UE.

Laisser un commentaire