Share
La répression politique au Rwanda: l’opposante Diane Rwigara et des membres de sa famille de nouveau en détention

La répression politique au Rwanda: l’opposante Diane Rwigara et des membres de sa famille de nouveau en détention

La saga Diane Rigwara continue au Rwanda. L’ancienne aspirante au fauteuil présidentiel du pays, a de nouveau été placée en détention préventive depuis samedi, de même que sa sœur Anne et leur mère. L’annonce a été faite par le porte-parole de la police rwandaise Theos Badege.

La répression politique au Rwanda: l’opposante Diane Rwigara et des membres de sa famille de nouveau en détention
Summary:
La saga Diane Rigwara continue au Rwanda. L’ancienne aspirante au fauteuil présidentiel du pays, a de nouveau été placée en détention préventive depuis samedi, de même que sa sœur Anne et leur mère. L’annonce a été faite par le porte-parole de la police rwandaise Theos Badege.

0%

La répression politique au Rwanda: l'opposante Diane Rwigara et des membres de sa famille de nouveau en détention

User Rating: 0 (0 votes)

La saga Diane Rigwara continue au Rwanda. L’ancienne aspirante au fauteuil présidentiel du pays, a de nouveau été placée en détention préventive depuis samedi, de même que sa sœur Anne et leur mère. L’annonce a été faite par le porte-parole de la police rwandaise Theos Badege.

Toutes les trois, elles sont accusées “d’atteinte à la sécurité de l’Etat”. À cela s’ajoutent des accusations de “faux et usage de faux” pour Diane Rigwara, tandis que sa mère et sa soeur doivent répondre d’accusations de “fraudes fiscales”.

À en croire le porte-parole de la police, ces nouvelles interpellations font suite à leur “refus constant de coopérer” avec les forces de l’ordre alors qu’elles sont accusées d’avoir révélé publiquement des informations censées rester confidentielles.

Depuis le début de la campagne présidentielle au Rwanda en juillet dernier, le nom de Diane Rigwara passe difficilement inaperçu dans le pays. Avant même l’ouverture du processus, elle avait été engluée dans un scandale sexuel, dans lequel des photos d’elle nue avaient été dévoilées.

S’en sont alors suivi le rejet de sa candidature à la présidentielle et un tumultueux épisode judiciaire. Fin août, son domicile avait été perquisitionné et des membres de sa famille et elle, portés disparus. Début septembre, Diane Rigwara fille de feu Assinapol Rwigara, ancien entrepreneur qui avait fait fortune dans l’industrie et l’immobilier, était de nouveau dans les mailles de la police.

Pour son parti et sa famille, il ne s’agit que d’une “persécution” de la part du pouvoir depuis qu’elle a tenté de briguer la présidentielle.

Laisser un commentaire