Share
L’ignare claudy Siar fait des siennes: “les Congolais n’ont pas échoué mais nous résistons” !

L’ignare claudy Siar fait des siennes: “les Congolais n’ont pas échoué mais nous résistons” !

Claudy Siar “Les oreilles n’ont jamais dépassé la tête”. Proverbe congolais !

Claudy Ciar être animateur musical de l’émission “Couleurs Tropicales” à RFI ne fait pas de l’agité-Show Biz, un connaisseur des réalités congolaises. Etre fils d’esclave de la Guadeloupe, débauché par Nicolas Sarkozy et avoir été nommé par son gouvernement comme délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’outre-mer, ne fait pas de l’individu Claudy Siar, un spécialiste de l’Afrique qui regroupe 54 pays. Il faut de l’humilité dans la vie. De même que les ultramarins ne peuvent se résumer au zouk et le boudin, l’ignorance de Claudy Siar sur les problèmes de Grands Lacs est patente !

L’ignare claudy Siar fait des siennes: “les Congolais n’ont pas échoué mais nous résistons” !
Summary:
Claudy Siar "Les oreilles n'ont jamais dépassé la tête". Proverbe congolais ! Claudy Ciar être animateur musical de l'émission “Couleurs Tropicales" à RFI ne fait pas de l'agité-Show Biz, un connaisseur des réalités congolaises. Etre fils d'esclave de la Guadeloupe, débauché par Nicolas Sarkozy et avoir été nommé par son gouvernement comme délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’outre-mer, ne fait pas de l'individu Claudy Siar, un spécialiste de l'Afrique qui regroupe 54 pays. Il faut de l'humilité dans la vie. De même que les ultramarins ne peuvent se résumer au zouk et le boudin, l'ignorance de Claudy Siar sur les problèmes de Grands Lacs est patente !

0%

L'ignare claudy Siar fait des siennes: "les Congolais n'ont pas échoué mais nous résistons" !

User Rating: 0 (0 votes)

Claudy Siar, ignorant et très suffisant, piétine la mémoire de 8 millions de morts congolais tombés dans l’Est de la RDC. 

Ceux qui ont marché avec lui pour dénoncer l’esclavage en Libye, devraient prendre leur position contre ses propos extrêmement humiliants à l’égard des congolais, victimes de leur richesse. 

Lors de cette manifestation historique contre l’esclavage devant l’Ambassade de la Libye que j’ai relayé d’ailleurs, qui avait porté Claude Siar sur ses épaules, n’est ce pas un congolais ? 

Quel est le peuple qui a ramené le patriotisme, le combat, et l’activisme dans les diasporas en Europe, n’est ce pas le Congolais ? 

Si la voix de la dénonciation a pris de l’ampleur, c’est grâce aux congolais qui portent le flambeau du renouveau, pour une Afrique meilleure.

Roger BONGOS

 

 

Claudy Siar “Les oreilles n’ont jamais dépassé la tête”. Proverbe congolais !

Claudy Ciar être animateur musical de l’émission “Couleurs Tropicales” à RFI ne fait pas de l’agité-Show Biz, un connaisseur des réalités congolaises. Etre fils d’esclave de la Guadeloupe, débauché par Nicolas Sarkozy et avoir été nommé par son gouvernement comme délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’outre-mer, ne fait pas de l’individu Claudy Siar, un spécialiste de l’Afrique qui regroupe 54 pays. Il faut de l’humilité dans la vie. De même que les ultramarins ne peuvent se résumer au zouk et le boudin, l’ignorance de Claudy Siar sur les problèmes de Grands Lacs est patente !

C’est l’attitude d’un ignare qui veut se donner des ailes. L’humilité n’est pas une faiblesse. Claudy Siar a pris la grosse tête qu’il se croit tout permis y compris d’humilier, d’insulter et mépriser le peuple congolais, en toute impunité, avec un langage condescendant. Claudy Siar, lors d’un Facebook live du Monde-Afrique, a qualifié Paul Kagamé, Hitler Africain, d’homme providentiel pour le Rwanda sur sa proposition d’accueillir 30 000 migrants de la Libye.

Pris à partie par des Congolais, sur des réseaux sociaux, qui lui reprochent sa vision déformée sur les problèmes de Grands Lacs, Claudy Siar dans une arrogance d’un Tintin au Congo, se fend d’une mise au point sur sa page Facebook qui laisse à désirer:  Depuis deux jours, quelques personnes s’emploient à m’attaquer sur les réseaux sociaux tentant de me faire porter la responsabilité du drame congolais par une admiration supposée et un soutien à Paul Kagame (…). Beaucoup cherchent les réponses de leur malheur dans la réussite des autres et ne regardent pas les raisons de leurs échecs. Le Rwanda se relève, la RDC s’enfonce, OUI ET MILLE FOIS OUI Kagame y est pour beaucoup. Cependant, Le problème du Congo est à l’intérieur du Congo ! Sur Twitter une personne écrit que si le petit Rwanda a mis à terre le géant congolais ce n’est pas de la faute des propos de Claudy. Un autre précise que la Belgique a pillé le Congo durant des siècles, commis des crimes atroces et pourtant les congolais aiment et vivent en Belgique…

La République démocratique du Congo est sous occupation avec un régime d’imposture. La RDC est victime d’un complot international pour mieux piller ses ressources. Le Rapport Mapping de l’ONU de 2010 prouve à dessein que les ressources de la RDC sont pillées par les pays voisins: le Rwanda, l’Ouganda et le Burundi. Ces trois pays ne sont que des intermédiaires. Les Congolais ne sont pas des losers comme le proclame l’ignare Claudy Siar mais des résistants indignés. Comment comprendre que la République démocratique du Congo qui possède 75 % du gisement du Coltan au monde, que le Rwanda pays voisin qui n’a pas ce minerais dans son sous-sol soit le premier producteur et exportateur du Coltan ? Paul Kagamé a poussé le cynisme trop loin en installant une Bourse du Coltan à Kigali.

Il y a trois ans, sur tweeter, je me suis accroché à Claudy Siar sur le fait que par son ignorance inouïe, il voulait résumer la culture congolaise à la musique congolaise de Papa Wemba, Koffi Olomide…a cause de la “Fatwa” Anti-Concerts que la diaspora congolaise a décidé contre des trémousseurs de Kingakati dans les prestigieuses salles parisiennes. La culture congolaise est vaste avec plus de 450 tribus: chansons, masques, danses, tableaux, architectures, constructions…dans sa petitesse d’esprit, il m’avait étonné par sa réponse alambiquée: Moi Claudy Siar je suis connu de Nicolas Sarkozy…Et toi ? Alors même que nous étions sous présidence François Hollande !

Il avait simplement oublié d’ajouter que sa prise était belle pour l’Elysée qui cherchait à ramener autour de Sarkozy l’électorat ultramarin, voire celui de la diversité. On pensait Claudy Siar de gauche et le voilà qui avait complété la liste des transfuges Besson, Kouchner, Hirsch ou Bockel en acceptant d’être nommé par Nicolas Sarkozy, à 13 mois de la présidentielle. Claudy Siar est une girouette qui tourne avec le vent. Il était jospiniste quand Jospin était au pouvoir, chiraquien et proche de Donnedieu de Vabres ensuite sous Chirac. Qui a oublié que Claudy Siar s’en était pris à son donateur Laurent Gbagbo, encore président officiellement de la Côte d’Ivoire? Il était producteur et animateur d’Africa Star !

Sept ans déjà qu’aucun artiste congolais, qui a chanté et dansé pour Alias Joseph Kabila Kanambé Kazembere Mtwalé n’a joué encore dans les grandes salles parisiennes. Et toi Claudy Siar, tu as toujours le mépris pour le peuple congolais ?

Passer sur Facebook Live du Monde-Afrique et encenser Paul Kagamé, Hitler Africain comme un président providentiel est une faute grave. Ignorer que les Hutus qui sont majoritaires, depuis le génocide de 1994, dans la nature à l’Est de la République démocratique du Congo. Ignorer que l’opposition n’existe pas sous Paul Kagamé: l’opposante rwandaise Diane Rwigara, 35 ans, qui avait tenté de se présenter à la présidentielle d’août dernier face à l’homme fort du pays, Paul Kagamé, a été inculpée avec sa mère et sa sœur d’ “incitation à l’insurrection”, mardi 3 octobre 2017 ! Paul Kagame, a été plébiscité avec un score Brejnevien de 98% des votants et réélu pour un troisième mandat de sept ans à la tête d’un pays qu’il dirige d’une main de fer depuis 23 ans. Au Rwanda, la chef du parti FDU, Victoire Ingabire, une Hutue, est en détention depuis 2013 pour conspiration pour former un groupe armé. En février 2015, le journaliste Rwandais Cassien Ntamuhanga a été condamné à 25 ans de prison. Le régime de Paul Kagamé l’a reconnu coupable de “formation d’un groupe criminel”, “conspiration contre le gouvernement ou le président de la République”, “entente en vue de commettre un assassinat” et “complicité de terrorisme”. Le Rwanda figure à la 159e place sur 180 pays dans le classement mondial de la liberté de la presse 2017 réalisé chaque année par RSF.

Thuriféraire d’un régime autocratique au Rwanda, Paul Kagamé est un dictateur-sanguinaire-despote n’en déplaise à Claudy Siar, son encenseur ! L’animateur de “Couleurs Tropicales” sait-il pourquoi cette générosité du dictateur Paul Kagamé d’accueillir 30 000 migrants africains en provenance de la Libye ? Quels sont les enjeux de cette fausse générosité alors que les Hutus ses compatriotes sont dans la forêt à l’Est de la République démocratique du Congo ? Le Rwanda a-t-il de l’espace pour accueillir tous les migrants africains: 30 000 de Libye et 40 000 d’Israël ?

Le Rwanda, avec sa petite superficie de 26 338 km2 et ses 477 habitants au km2, a-t-il l’espace d’accueillir 30 000 migrants de Libye et 40 000 migrants d’Israël ? 

En 2009, Nicolas Sarkozy, le président français a jeté un pavé dans la mare en proposant une restructuration de la région des Grands Lacs en faveur du Rwanda et au détriment de la République démocratique du Congo.

Lors de son message de vœux au corps diplomatique, le président français a fait un tour d’horizon général des grandes questions internationales. Abordant le chapitre de l’Afrique, et plus particulièrement de la région des Grands Lacs, Nicolas Sarkozy a tenu exactement ces propos : “Quant à la région des Grands Lacs, la violence s’est une nouvelle fois déchaînée. L’option militaire n’apportera aucune solution aux problèmes de fond qui se posent de façon récurrente depuis dix ans. Cela met en cause la place, la question de l’avenir du Rwanda, avec lequel la France a repris son dialogue, pays à la démographie dynamique et à la superficie petite. Cela pose la question de la République démocratique du Congo, pays à la superficie immense et à l’organisation étrange des richesses frontalières. Il faudra bien qu’à un moment ou un autre il y ait un dialogue qui ne soit pas simplement un dialogue conjoncturel mais un dialogue structurel : comment, dans cette région du monde, on partage l’espace, on partage les richesses et on accepte de comprendre que la géographie a ses lois, que les pays changent rarement d’adresse et qu’il faut apprendre à vivre les uns à côté des autres ?”. 

Le journal Le Monde, dans son édition du 18 janvier 2009, reprend ce discours en allant en profondeur pour confirmer l’existence du plan Sarkozy comme initiative de paix qu’il compte discuter avec les autorités de Kinshasa lorsqu’il s’y rendra, au mois de mars. Il propose “l’exploitation en commun par la RDC et le Rwanda des richesses du Nord-Kivu”. Sarkozy va plus loin en proposant le “partage” de l’espace et des “richesses naturelles”. Quel espace doit-on partager ? Le Kivu ? Pourquoi ? Pourquoi seulement les richesses du Kivu ? Qu’est-ce que le Rwanda donne en échange pour partager avec la RDC ?

Si les choses traînent, c’est parce que le Rwanda brandit toujours la question sécuritaire. Or Nicolas Sarkozy ne devrait pas oublier que la République démocratique du Congo compte près de 450 ethnies qui ne se sont jamais fait la guerre . Mais depuis des décennies, le Rwanda, qui ne compte que DEUX ethnies, est toujours en guerre et a connu le génocide de 1994 – où la France est intervenue avec l’opération Turquoise –, qui a exporté la rivalité interethnique au Congo.

Ce plan Sarkozy viserait-il à dédouaner la France de son dialogue avec le Rwanda ? C’est une affaire franco-rwandaise qui ne concerne nullement la RDC. Pire, le président français qualifie d‘ ”organisation étrange” les institutions et les dirigeants de la RDC. Ces propos sont pour le moins étonnants quand on sait que des “conseillers occidentaux” sont à la base de cette organisation étrange. A quoi servent alors tous ces appuis et encouragements des ambassadeurs français accrédités en RDC ? De la poudre aux yeux ? Encore un “faux pas de Sarkozy” après celui de Dakar [le discours de Dakar, en juillet 2007, avait suscité un tollé en Afrique – il parlait notamment de “l’homme africain [qui n’était pas] entré dans l’Histoire”] ? Que ce plan soit publié quatre jours avant l’entrée en fonction de Barack Obama, cela suscite des interrogations et n’est pas gratuit. La RDC considère la France comme un “Etat partenaire naturel”. Depuis de Gaulle jusqu’à Chirac, en passant par Giscard d’Estaing et Mitterrand, la France a toujours été aux côtés des opprimés, et particulièrement avec la République démocratique du Congo, premier pays francophone au monde, en se distinguant par une coopération dynamique et multi-sectorielle. Si la France de Sarkozy veut “changer” le monde, il ne lui appartient pas de transformer le Kivu en Proche-Orient. 

Claudy Siar ton ignorance te perdra. Ton cynisme affiché à l’égard des Congolais n’est rien d’autre que du mépris. Autodidacte, entoure toi des gens qui ont étudié et accepte d’apprendre avant de débiter des paroles en l’air. Les Congolais sont des “Résistants” ! Si la RDC n’est pas encore balkanisée, c’est grâce aux patriotes-résistants-combattants Congolais. Ne méprise pas la capacité de résistance des Congolais.
Freddy Mulongo
Reveil FM International

Laisser un commentaire