Share
Crime d’un policier raciste : L’université de Cincinnati paiera 4,8 millions de dollars pour les proches d’un afro-américain tué aux USA

Crime d’un policier raciste : L’université de Cincinnati paiera 4,8 millions de dollars pour les proches d’un afro-américain tué aux USA

Les proches d’un homme noir abattu d’une balle dans la tête par un policier blanc lors d’un contrôle routier aux États-Unis vont recevoir la somme de 4,8 millions de dollars, rapportent les médias locaux.

L’université de Cincinnati paiera 4,8 millions de dollars aux proches de Samuel Dubose qui a été tué par le policier Ray Tensing, ancien employé de cette université. Les 12 enfants de M. Dubose, tué à 43 ans, obtiendront le droit de faire leurs études dans cette université gratuitement.

Motorist was killed in struggle on University of Cincinnati roadside after being pulled over for missing license plate, says campus police chief

Samuel Dubose died during a Cincinnati police traffic stop.
                Samuel Dubose died during a Cincinnati police traffic stop. Photograph: Supplied

De plus, l’administration de l’université s’excusera auprès de la famille pour le décès du père de famille et fera édifier un mémorial à son honneur sur le site universitaire. Cette décision a été prise dans le cadre d’une résolution extrajudiciaire.

Le 19 juillet 2015, Samuel Dubose a été arrêté par une patrouille de police pour défaut de plaque d’immatriculation, rapporte la police américaine. Alors qu’il avait tardé à se ranger sur le bord de la route, l’officier, Ray Tensing demande à voir le permis de conduire du chauffeur, qui lui aurait brandi une bouteille d’alcool. Après une altercation l’officier a tiré avec son arme dans la tête de Samuel Dubose. La police de Cincinnati a alors ouvert une enquête.
Le policier Ray Tensing a été licencié et mis en jugement. Au tribunal il a déclaré qu’il n’était pas coupable. Mais le procureur a fait remarquer que la voiture de M. Dubose n’avait même pas touché celle de M. Tensing. Selon le procureur, le policier a consciemment tué l’afro-américain. “Il n’aurait jamais dû devenir policier”, a déclaré le procureur.
Cet évènement rappelle les nombreux cas de bavures policières perpétrées à l’encontre des afro-américains et qui ont ravivé les tensions raciales latentes aux États-Unis. La mort de M. Dubose a été précédée par la mort d’Erik Garner, un père de famille décédé lors de son interpellation musclée le 17 décembre 2014 à New York, et de Michael Brown, un jeune de 18 ans tué à Ferguson, dans le Missouri. La justice américaine a disculpé les deux policiers blancs responsables de ces deux morts. Ces drames ont relancé le débat sur l’usage excessif de la force par la police.

Arte News

Laisser un commentaire