Share
57 employés interdits de travail à l’aéroport de Roissy pour cause de radicalisation

57 employés interdits de travail à l’aéroport de Roissy pour cause de radicalisation

L’aéroport de Roissy continue de faire le ménage au sein de son personnel, du fait de radicalisation, rapportent les médias français.

« Depuis le début de l’année, il y a 57 personnes qui ont perdu leur autorisation du fait de radicalisation. Il y en a eu cinq depuis les attentats, il y en a d’autres qui vont venir », a déclaré Philippe Riffaut, préfet délégué pour la sécurité et la sûreté des aéroports de Roissy et du Bourget.

Selon l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, les personnes concernées sont celles jugées « à risques » et présentant des signes de radicalisation. Une attention particulière est accordée aux employés travaillant en « zone réservée », c’est-à-dire la zone réservée aux passagers et au personnel, par opposition à la « zone publique ».L’hebdomadaire précise qu’afin de lutter contre tout risque d’attentat organisé de l’intérieur la préfecture a annoncé que « les 86.000 autorisations de travail sur la zone réservée seront révisées, à commencer par les 5.000 personnels de sûreté de l’aéroport ».

 

Laisser un commentaire