Share
700 Français combattent dans les rangs de Daech en Irak et en Syrie (une bombe à retardement)

700 Français combattent dans les rangs de Daech en Irak et en Syrie (une bombe à retardement)

700 Français combattent dans les rangs de Daech en Irak et en Syrie (une bombe à retardement)
Summary:
L'Unité de coordination de la lutte antiterroriste (Uclat) en France a annoncé que près de 700 Français combattaient actuellement dans les rangs de Daech en Irak et en Syrie.Loïc Garnier, le chef de l'Unité de coordination de la lutte antiterroriste l'a indiqué, dans un entretien avec Le Figaro, rappelant que près de 3.000 Européens combattaient dans les rangs de Daech en Irak et en Syrie dont près de 700 sont ou bien Français ou bien résidents dans ce pays.

0%

700 Français combattent dans les rangs de Daech en Irak et en Syrie (une bombe à retardement)

L’Unité de coordination de la lutte antiterroriste (Uclat) en France a annoncé que près de 700 Français combattaient actuellement dans les rangs de Daech en Irak et en Syrie.

Loïc Garnier, le chef de l’Unité de coordination de la lutte antiterroriste l’a indiqué, dans un entretien avec Le Figaro, rappelant que près de 3.000 Européens combattaient dans les rangs de Daech en Irak et en Syrie dont près de 700 sont ou bien Français ou bien résidents dans ce pays.

 » On évalue à 700 le nombre des Français ou résidents sur zone et à 232 celui de nos compatriotes présumés décédés « , a déclaré M. Garnier au reporter du Figaro cité par Sputnik.

Selon l’évaluation de cette Unité (l’Uclat), le nombre d’étrangers engagés par Daech au Moyen-Orient en 2015 était estimé à 30 mille personnes, le nombre qui s’était réduit atteignant les 12 mille.

 » L’on compte encore dans les rangs de l’organisation terroriste environ 3.000 Européens. Il s’agit d’un chiffre noir « , a précisé Loïc Garnier, affirmant que la France restait « le plus gros contributeur de l’Union européenne « .

Mais ce qui inquiète à présent l’Europe, c’est le retour de ces terroristes à leurs pays de résidence où ils poursuivraient leurs activités terroristes.

200 personnes sont revenues en France des foyers de guerre, à en croire le chef de l’Unité de coordination de la lutte antiterroriste.

Selon les rapports de l’Union européenne, 50% des éléments d’origine européenne de Daech sont toujours sur place en Irak et en Syrie. 30% d’entre eux seraient rentrés en Europe.PressTV

Laisser un commentaire