Share
Activités de Lafarge en Syrie: une nouvelle plainte pour complicité de crimes contre l’humanité

Activités de Lafarge en Syrie: une nouvelle plainte pour complicité de crimes contre l’humanité

Une plainte pour complicité de crimes contre l’humanité et génocide a été déposée contre le cimentier LafargeHolcim par un collectif de défense des chrétiens d’Orient en lien avec le financement indirect de groupes armés en Syrie, dont le groupe armé État islamique.

Activités de Lafarge en Syrie: une nouvelle plainte pour complicité de crimes contre l’humanité
Summary:
Une plainte pour complicité de crimes contre l'humanité et génocide a été déposée contre le cimentier LafargeHolcim par un collectif de défense des chrétiens d’Orient en lien avec le financement indirect de groupes armés en Syrie, dont le groupe armé État islamique.

0%

Activités de Lafarge en Syrie: une nouvelle plainte pour complicité de crimes contre l'humanité

User Rating: 0 (0 votes)

Une plainte pour complicité de crimes contre l’humanité et génocide a été déposée contre le cimentier LafargeHolcim par un collectif de défense des chrétiens d’Orient en lien avec le financement indirect de groupes armés en Syrie, dont le groupe armé État islamique.

Le président de la Coordination des Chrétiens d’Orient en Danger (CHREDO), Patrick Karam‏, a confirmé mardi sur Twitter que la plainte avait bel et bien été déposée auprès du parquet de Paris, par l’intermédiaire de son avocat, Sévag Torossian.

«Les exactions commises [en Syrie] par l’organisation État islamique ne relèvent pas de simples actes de terrorisme mais de crimes contre l’humanité», a indiqué la CHREDO dans un communiqué publié mardi.

«Les dirigeants du groupe Lafarge ont apporté sciemment l’aide et l’assistance à la préparation et la consommation [de ce] crime», lit-on également dans le communiqué.

La semaine dernière, «Le Monde» a rapporté que le groupe Lafarge a versé «plusieurs centaines de milliers d’euros à divers groupes armés, dont 5 millions de livres syriennes (20 000 euros) par mois à l’organisation État islamique», souligne également la CHREDO.

Lafarge, qui a fusionné en 2015 avec le groupe suisse Holcim, a admis début mars avoir «indirectement» financé en 2013 et 2014 des groupes armés en Syrie pour maintenir en activité sa cimenterie.

C’est le quotidien français «Le Monde» qui avait révélé l’affaire en 2016. Dans la foulée, le ministère français de l’Économie avait déposé plusieurs plaintes.

Power Corp et Paul Desmarais Jr.

Rappelons que le conglomérat montréalais Power Corporation, contrôlé par la famille Desmarais, est un actionnaire indirect de poids dans le géant du ciment LafargeHolcim. Paul Desmarais Jr., cochef de la direction de Power Corp, siège en outre au conseil d’administration de Lafarge depuis 2008.

Laisser un commentaire