Share
Afin de dénoncer le trafic d’armes, les autorités kényannes ont formé mardi trois bûchers géants et brûlé plus de 5200 armes à feu illégales.

Afin de dénoncer le trafic d’armes, les autorités kényannes ont formé mardi trois bûchers géants et brûlé plus de 5200 armes à feu illégales.

Les images impressionnantes ont été mises en ligne sur la page Facebook du vice-président du pays, William Ruto.

«Les armes de petit calibre constituent une menace sérieuse à notre paix et notre stabilité, car elles sont facilement accessibles, pas chères et faciles à utiliser ou dissimuler», explique-t-il.

Au mois d’avril dernier, le pays avait brûlé 105 tonnes d’ivoire pour lutter contre le braconnage des éléphants.

 

kenya kenya-2 kenya-4 kenya-5 kenya-6 kenya-7 kenya-8

Laisser un commentaire

*