Share
Algérie : le Premier ministre veut impulser « un nouveau modèle économique »

Algérie : le Premier ministre veut impulser « un nouveau modèle économique »

Algérie : le Premier ministre veut impulser « un nouveau modèle économique »
Summary:
Alors que l’Algérie a vu ses recettes d’exportation fondre depuis la baisse des prix du brut, le premier ministre, Abdelmalek Sellal (photo) a annoncé ce dimanche la mise en œuvre d’un « nouveau modèle économique » pour le pays.

0%

Algérie : le Premier ministre veut impulser « un nouveau modèle économique »

Alors que l’Algérie a vu ses recettes d’exportation fondre depuis la baisse des prix du brut, le premier ministre, Abdelmalek Sellal (photo) a annoncé ce dimanche la mise en œuvre d’un « nouveau modèle économique » pour le pays.

« L’Algérie connaît une conjoncture économique difficile du fait de la chute des prix de pétrole sur le marché international », a-t-il reconnu, affirmant sa volonté de diversifier l’économie nationale en développant prioritairement l’agriculture, le tourisme, l’industrie et les services : « Le développement du secteur du tourisme fait partie des priorités du gouvernement au même titre que l’agriculture, l’industrie et les services », a déclaré le Premier ministre.

M. Sellal a également répondu aux récentes déclarations de l’ex-président français Nicolas Sarkozy qui s’est dit inquiet pour l’avenir de l’Algérie : « Les propos tenus par-ci et par-là par des responsables étrangers ne nous affecteront nullement dans notre politique et notre travail, et nous n’accepterons aucune ingérence dans nos affaires ».

Pour le Premier ministre algérien le pays dispose de tous les atouts nécessaires pour faire face à ces difficutés conjoncturelles : « Nous sommes sur la bonne voie!», a-t-il lancé, rappelant que 24 000 entreprises ont été créées dans le pays en moins de 3 ans.

Dans le même temps, Bouabdallah Jamal Eddine, président du Cercle de commerce et d’industrie algéro-espagnol, en visite à Almeria, expliquait que l’Algérie allait s’inspirer du modèle agricole espagnol pour valoriser les potentialtés de chaque région algérienne. AFP

Laisser un commentaire

*