Share
Allan Lichtman, ce professeur américain qui avait été un des rares à prédire la victoire de Donald Trump, dit aussi que le milliardaire sera destitué.

Allan Lichtman, ce professeur américain qui avait été un des rares à prédire la victoire de Donald Trump, dit aussi que le milliardaire sera destitué.

Allan Lichtman, ce professeur américain qui avait été un des rares à prédire la victoire de Donald Trump, dit aussi que le milliardaire sera destitué.
Summary:
Allan Lichtman, ce professeur américain qui avait été un des rares à prédire la victoire de Donald Trump, croit que le milliardaire sera destitué.En entrevue avec le «Washington Post» en septembre, l’historien, qui est professeur de l'American University de Washington, avait assuré que M. Trump serait élu, et ce, malgré tous les sondages prévoyant le contraire.

0%

Allan Lichtman, ce professeur américain qui avait été un des rares à prédire la victoire de Donald Trump, dit aussi que le milliardaire sera destitué.

Allan Lichtman, ce professeur américain qui avait été un des rares à prédire la victoire de Donald Trump, croit que le milliardaire sera destitué.

En entrevue avec le «Washington Post» en septembre, l’historien, qui est professeur de l’American University de Washington, avait assuré que M. Trump serait élu, et ce, malgré tous les sondages prévoyant le contraire.

M. Lichtman a créé un système de prédiction du vote des Américains en étudiant l’ensemble des scrutins présidentiels entre 1860 et 1980. En utilisant son système pour prédire l’issue d’élections il ne s’est jamais trompé depuis 1984.

«Je vais faire une autre prédiction, a-t-il dit au journal. Celle-ci n’est pas basée sur un système, mais sur mon instinct. [Les républicains] ne veulent pas de Trump comme président, car ils ne peuvent pas le contrôler. Il est imprévisible.»

Selon Allan Lichtman, les républicains préféreraient avoir le vice-président élu, Mike Pence, comme président, «un républicain absolument à tous les niveaux, conservateur, contrôlable».

«Je suis assez certain que Trump donnera des motifs pour lancer sa destitution, soit en faisant quelque chose qui met en danger la sécurité nationale, soit parce que cela va l’avantager financièrement», a-t-il dit au «Washington Post». Avec QMI

Laisser un commentaire