Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

A partir du lundi 1er octobre 2012 : Le Parlement délocalisé

com

Crée le 28-09-2012  12h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le vendredi 28-09-2012 -13H50 PAR :OBSERVATEUR

 



A partir du lundi 1er octobre 2012, le Parlement bicaméral congolais (Sénat-Assemblée nationale) cessera momentanément de se réunir au Palais du peuple, siège du Parlement. Il a été délocalisé pour céder la place au comité organisateur de la Francophonie dont les travaux vont se dérouler à Kinshasa du 12 au 14 octobre 2012.

Pendant cette période, le siège du commissariat général de la Francophonie sera implanté au Palais du peuple. La plupart de grandes cérémonies de ces assises francophones seront organisées au Palais du peuple. On croit savoir, également, que le président français François Hollande prononcera son discours dans ce cadre.

Pour donner un aspect nouveau au Palais du peuple, les Chinois ont retapé de fond en comble ce bâtiment aujourd'hui requinqué. Tout a été renouvelé (moquettes, lumière, bureaux, chaises, installations sanitaires), sans omettre une nouvelle couche de peinture qui a été apportée sur ses murs. La pelouse et les fleurs ont été soigneusement renouvelées. Bref, les participants au 14ème Sommet de la Francophonie auront un cadre idéal et reposant de travail. Ils ne seront pas donc déçus.

Depuis lundi 1er octobre, tous les services qui jadis avaient élu domicile au Palais du peuple y ont été évacués. Ainsi, le service de sécurité local a été remplacé par la sécurité de la garde présidentielle. Le but visé est d'assurer une bonne sécurité aux participants du 14ème Sommet de la Francophonie. Donc, tout a été passé au peigne fin. Rien n'a été laissé au hasard.

Pendant tout le temps que le commissariat général de la Francophonie va occuper le Palais du peuple, l'Assemblée nationale tiendra ses plénières au Grand Hôtel Kinshasa. Il en est de même pour la chambre haute du Parlement qui se réunit au ministère des Affaires étrangères, où elle tient également ses plénières. Les services de l'Assemblée nationale et du Sénat se réunissent également au Grand Hôtel et au ministère des Affaires étrangères.

Cela, pour ne pas causer un retard aux travaux de la session ordinaire de septembre qui prendra fin le 15 décembre prochain. Session essentiellement budgétaire, les parlementaires doivent voter un nouveau budget équilibré pour l'année 2013. Un budget adapté aux desiderata du peuple en tenant compte du social de la population congolaise. Ce qui permettra une profonde révision des salaires des agents et fonctionnaires de l'Etat, sans oublier ceux des policiers et soldats, aujourd'hui dérisoires, plutôt de misère. A cette fin, le peuple congolais a des yeux braqués sur les sénateurs et les députés. La population y croit mordicus. Ce n'est qu'en ce moment là qu'on commencera à parler du social du peuple congolais.

Nos espoirs ne sont pas pour autant dissipés. Car, le Premier ministre Augustin Matata Ponyo qui y croit dur comme fer, en est conscient. Raison pour laquelle il a initié l'opération de bancarisation de la paie des agents et fonctionnaires de l'Etat, y compris des policiers et des militaires. Cette opération a déjà récolté un franc succès pour la ville de Kinshasa où elle a débuté. Le trésor public a récupéré plusieurs milliards de francs congolais. Elle va se poursuivre dans l'arrière-pays.

Lorsque le chef du gouvernement aura les effectifs réels des agents et fonctionnaires de l'Etat ainsi que ceux des policiers et des soldats, il leur donnera un salaire décent de façon à leur permettre de bien vivre.

Nsuami Nienga

 

Repost

Commenter cet article