Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Arrêté le 2 février 2012, Pierre Chalupa condamné à 4 ans de prison pour faux et usage de faux

com

Crée le 08-10-2012  07h30 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le lundi 08-10-2012 -12H45 PAR : OBSERVATEUR

 



L'ancien député et président d'Action pour la démocratie et le développement au Congo (ADD Congo, opposition), Pierre-Jacques Chalupa est condamné à 4 ans de prison pour faux et usage de faux par le Tribunal de paix de Kinshasa/Ngaliema. Le verdict a été rendu samedi 6 octobre à la prison centrale de Makala contre Pierre-Jacques Chalupa.

Celui-ci est accusé de détenir une fausse attestation d'acquisition de la nationalité congolaise, une fausse carte d'électeur et un faux passeport congolais.

Les avocats de l'accusé contestent cet arrêt du tribunal. Ils affirment qu'il s'attendait à un acquittement parce que les faits ne reposaient sur aucun élément fiable et fondé. Ils estiment, par contre, que cette peine est lourde et ne peut être justifiée que par sa position politique. Ils promettent d'interjeter appel.

Au cours de l'audience foraine du jeudi 2 août, un des avocats de Chalupa, Me Kabengela Ilunga, a également affirmé que le ministère public n'a pas pu prouver que Chalupa détenait un faux passeport congolais et une fausse carte d'électeur, selon radiookapi.net.

Le Tribunal de paix de Ngaliema a inculpé le directeur des services de chancellerie au ministère de la Justice, Selumbe, pour faux. Selon le ministère public, c'est lui qui aurait délivré à Pierre-Jacques Chalupa l'attestation déclarative de la nationalité congolaise. Document qui lui a permis d'obtenir un passeport et de se présenter aux législatives de 2006 et 2011.

Arrêté depuis le 2 février 2012, Pierre-Jacques Chalupa, 64 ans, est emprisonné au Centre pénitentiaire et de rééducation de Makala, après les élections législatives et présidentielle. Il a été élu député en 2006 avant d'être invalidé en 2007 après recomptage des voix. En 2011, il a de nouveau été élu. Il a perdu son mandat après son inculpation dans l'usage des faux documents.

L'ONG de défense de droits de l'Homme, la Voix de sans voix (VSV) qualifie cette arrestation de " harcèlement des opposants " en RDC. L'épouse de Chalupa, Mireille Akamia Chalupa, a déclaré que son époux a été arrêté à cause de ses convictions politiques. Elle a affirmé que son époux était un Congolais né en RDC des parents congolais et n'a jamais contracté une double nationalité.

Pierre-Jacques Chalupa serait de nationalité grecque, selon certaines sources..

Kléber Kungu

Repost

Commenter cet article