VOS-COMMENTAIRES-ARTV-copie-2.png

Derniers Commentaires

 

 LE-REGARD-VERS-LES-AUTRES.png

 

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Photos des articles publiés

  • FARDC ET MONUC
  • 613446-la-nouvelle-presidente-de-transition-centrafricaine-
  • goma 1
  • bosco-ntaganda.jpg
  • MARIA BALATA

Twitter - Facebook

 

APPLETS-ACTUALITE.jpg APPLETS-MONDE.jpg APPLETS-AFRIQUE.jpg APPLETS-RDC.jpg APPLETS-DIASPORA-copie-1.jpg APPLETS--SOCIETE-copie-1.jpg APPLETS--CULTURE-copie-1.jpg APPLETS--SPORTS-copie-1.jpg APPLETS--INSOLITE-copie-1.jpg APPLETS--VIDEOS-copie-2.jpg

  afriqueredaction.jpg

 

Il y a actuellement  79  personne(s) connectées sur ce site

MAIL laredaction@afriqueredaction.com                  

 

       Roger BONGOS " Rédacteur en chef " Tél. : 00 33 - 652 - 754 - 090

 

 

 

ARTICLE-A-LA-UNE.png



Crée le 19-04-2014 - 21H50 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ETINTERNATIONALE . Mis à jour samedi le 19-04-2014 - 22H00 PAR : ARTV NEWS Bernard KATOMPA en compagnie de ses malabars et sbires Les vieilles habitudes congolaises de la première dictature dialeloliste (griots) de Mubutu ont fait surface lors de la conférence de celui qui devrait jouer le rôle que celui qu'on appelle Joseph KABILA l'a confié. Pour, afin d'avoir l'idée sur ce qui se dit, de ce fameux « millionnaire », qui n' en est pas d'ailleurs un. Pas de traçabilité sur son passé dans le combat, encore moins une référence comme celui du « fortuné» […]
Lundi 27 août 2012 1 27 /08 /Août /2012 13:23

 

 

Crée le 27-08-2012- 12h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le lundi 27-08-2012 - 13h15 PAR :OBSERVATEUR



Aubin Minaku ne doit pas laisser organiser les élections syndicales sans fondement légal dans une institution législative,  temple de la démocratie et de l’Etat de droit où la force est à la loi, à savoir l’Assemblée nationale. C’est en tout cas ce que pensent certaines responsables syndicaux de l’administration de la chambre basse du Parlement congolais.

Ceci, à propos de l’élection des délégués syndicaux de l’administration  de l’Assemblée nationale prévue ce mercredi 29 août. C’est le président de cette institution, l’honorable Aubin Minaku qui a demandé au ministre de la Fonction publique d’organiser cette élection syndicale aux fins de mettre un terme au désordre constaté dans le paysage syndical au sein  de l’Assemblée nationale.

Mais aux yeux de certains, ladite élection est entourée de beaucoup d’irrégularités. Elle est convoquée en l’absence d’un texte législatif y relatif et plus grave encore sans un code électoral  imposable à l’ensemble de l’administration publique, contrairement à la recommandation contenue dans un arrêté ministériel de 1996  portant règlement provisoire des activités syndicales au sein de l’administration publique.

Christophe Bope Mbengele, agent à l’administration de l’Assemblée nationale et président du Front commun national et président du syndicat Front commun démocratique des travailleurs (FCDT) déplore l’existence de plusieurs codes électoraux au niveau de chaque service public et souhaite que l’arrêté ministériel ci-haut évoqué, tombé caduc et sur base duquel les élections syndicales sont convoqués par le ministre de la Fonction publique pour mettre fin à la confusion.

« Le code électoral pour l’administration publique est de la compétence de la tripartite sociale au niveau national et imposable à tous les services publics de l’Etat. Chaque service public ne peut pas avoir son propre code électoral tel que ça se passe aujourd’hui à la Fonction publique.

En plus, le bureau de a Commission électorale doit se composer en présence de tous les partenaires sociaux.

Pour les agents de l’Assemblée nationale, nous ne savons pas quand ce bureau a été constitué d’autant plus que les documents  démontrent qu’il y a conflit de  compétence entre le  secrétaire général intérimaire de l’Assemblée nationale et un directeur travaillant au ministère de la Fonction publique » a signalé le président du FCDT dans une correspondance qu’il a adressée au président de l’Assemblée nationale pour dénoncer les irrégularités des élections syndicales prévues pour le mercredi prochain.

Christophe Bope attend donc de l’honorable Minaku le respect de la procédure par l’élaboration d’un texte législatif qui doit réglementer  les élections syndicales au sein de l’administration publique. Procéder autrement, c’est-à-dire, tel qu’on veut le faire, c’est aussi  à ses yeux, exposer les délégués syndicaux qui seront issus de ces élections à des risques. « Ils ne seront pas sécurisés, n’auront pas d’immunité et leur carrière sera exposée », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le président du FCDT a regretté l’exclusion de son syndicat des élections au motif que les agents n’ont pas rempli les critères requis pour être éligibles. Critères qu’il a qualifié d’illégaux.

Freddy Longagu

Par BONGOS ROGER - Publié dans : CONGO DEMOCRATIQUE (RDC)
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Page Facebook

Voir le profil de Roger Bongos sur LinkedIn

 

LA-CHAINE-PARLEMENTAIRE-EN-LIVE-LCP-copie-2.png

 

 

 

 


LOGO-AFRIQUE-REDACTION-TRAIT-NOIR-copie-1.jpg

Venez sur la nouvelle page de Roger BONGOS ( Afrique Rédaction), celle qui remplace son compte facebook...Venez Liker ( Aimer ) cette page pour suivre l'actualité en continu de la RDC, du continent et du monde...

       

Regardez l'actualité de ce jour en image avec

Afrique Rédaction !

 

 

AFRIQUE REDACTION

Recherche

Catégories

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

La pub de la semaine

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés