Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Beni : la Police renforce sa présence à la frontière RDC – Ouganda

com

Crée le 31-08-2012- 02h20 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le vendredi 31-08-2012 - 06h10 PAR :RADIO OKAPI

Des proches des personnes interpelés négocient avec la police le 23/12/2011 à Kinshasa, lors d’une manifestation relative à la prestation de serment d’Etienne Tshisekedi. Radio Okapi/ph. John Bompengo

La Police nationale congolaise de Beni déclare avoir renforcé sa présence à Kasindi, situé à 80 km à l’est de Beni-ville dans la province du Nord-Kivu, à la frontière entre la République démocratique du Congo et l’Ouganda. Un peloton de policiers du groupe mobile d’intervention a été déployé sur place depuis quatre jours pour renforcer la police territoriale. La Société civile n’est pas rassurée pour autant, elle exigeait le départ des responsables de services de sécurité pour lutter contre l’insécurité qui règne à Kasindi. 

Les responsables de la police à Beni déclarent que des patrouilles mixtes de la Police-Demiap (Service militaire de détection des actions anti-patrie)-FARDC sont organisées depuis le mardi 28 août pour endiguer l’insécurité qui caractérise Kasindi depuis fin avril dernier. Mais des sources de la société civile locale indiquent que rien n’a changé sur le terrain malgré ce nouveau dispositif. Selon elles, des tracasseries et des vols sont toujours enregistrés surtout la nuit.

Les mêmes sources indiquent qu’un vol à mains armées a été opéré au domicile d’un agent de la société nationale d’électricité (Snel), le lundi 27 août. Ce dernier a été blessé par balle.

Du 20 au 21 août dernier, la société civile avait organisé deux journées villes mortes pour protester contre l’insécurité récurrentes à Kasindi. Elle demandait le départ des responsables des services de sécurité.

Repost

Commenter cet article