Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Concert : Alain Moloto, Athoms, Nadège et tout le groupe Gael sont arrivés à Paris

com

Créé le 22 -11-2010 à 08h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |  ACTUALITE | RDCongo  | Mis à jour le lundi 22 -11-2010 à  15h00 | PAR : (AEM)  

vendredi 19 novembre 2010 Botowamungu Kalome
JPEG - 71.5 ko

Hier jeudi, à 19 heures, douze chanteurs et musiciens du Groupe Adorons l’Eternel (Gael) ont débarqué à Paris où ils vont livrer, le samedi 20 novembre 2010, le premier concert d’une mini-tournée qui va les conduire ensuite le 27 novembre à Bruxelles (Salle Brussels Events), le 4 décembre à Cologne et enfin le 5 décembre à Lyon. Sauf, proposition de dernière minute, c’est là le menu de ce qu’Antoine Katoto appelle « Gael Euro Tours 2010 ».


Gael, qui dispose d’un répertoire de musique chrétienne très prisé, va évoluer devant un public durablement conquis. Sur Internet, les chansons du groupe affolent les compteurs et sont parmi les chansons les plus écoutées de la musique congolaise tous genres confondus (Nous y reviendrons). Si des titres comme « Schilo », « Jésus est seigneur », « Divin amour », « Eh Yawhe »… vont nécessairement emporter l’adhésion, l’interprétation de certains titres de l’album «  Le fruit de mes lèvres » est très attendue. Une attente justifiée par ses très bons chiffres de vente en Europe contrairement à Kinshasa où sa pénétration a été plus élastique.

Ce voyage du groupe Gael en Europe est vécu par ses membres comme «  une victoire de la foi face à l’adversité » qui a émaillé leur vie ainsi que le fonctionnement de cet ensemble musical depuis quelques années : l’empoisonnement d’Alain Moloto qui s’en est sorti miraculeusement, un accident de circulation en Belgique qui a failli emporter Alain Moloto et Antoine Katoto, un autre accident de circulation qui a failli coûter la vie aux membres de l’orchestre de retour d’un concert au Bas-Congo, un concert houleux à Paris avec seulement une partie du groupe, une tournée avortée suivie d’une grosse polémique avec le promoteur Mbuata, un pasteur congolais… En sortant, à chaque fois indemnes, de ces épreuves, les chanteurs et musiciens de Gael entendent profiter de ce concert « pour célébrer, de la manière la plus éclatante, qui soit la puissance de leur Dieu qui tient ses promesses ».|Botowamungu Kalome (AEM)

 

Repost

Commenter cet article