Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Congo : 57 élus du PCT au premier tour

com

 

Crée le 20-07-2012-12 h30 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le vendredi 20-07-2012 - 13h15 PAR : ARTV-NEWS

 


© Arsène Severin/journaldebrazza.com
Mathias Dzon, lors de son dernier meeting à Gaboma

Au total, 57 candidats du Parti Congolais du Travail (PCT-au pouvoir) élus au premier tour du scrutin législatif du 15 juillet dernier au Congo, selon les résultats publiés tard la nuit de jeudi à vendredi par le ministre congolais de l'intérieur, Raymond Zéphirin Mboulou.

Au total, 69 candidats dont 57 du PCT, 10 de ses alliés, un indépendant et un de l' Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale (UPADS-opposition, ancien parti au pouvoir de Pascal Lissouba) ont été élus dès le premier tour.

Au nombre de ces candidats élus, les deux enfants du chef de l' Etat congolais, à savoir Claudia Ikia Sassou N' Guesso dans le sixième arrondissement Talangaï à Brazzaville, et son jeune frère  à Oyo, le district natal de leur père, à 400 km au nord de la capitale. Tous deux se sont présentés pour la première fois à une élection législative, pour le compte du PCT.

L' opposant Mathias Dzon n' a pas reconnu la victoire de son challenger, Hugues Ngouélondélé du PCT élu avec 54,88 % de suffrages dans la première circonscription de Gamboma (centre Congo). « Je suis surpris qu' il soit proclamé élu, alors qu' il n' a pas atteint la barre de 15 %", a déclaré Dzon.

L' ancien chef rebelle congolais, le pasteur Ntumi est en ballotage favorable à Mayama dans le Pool sud, face à un candidat du Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral (MCDDI-allié du PCT).

Trente neuf candidats du PCT sont également en ballotage.

Citant un décret présidentiel, le ministre Mboulou a déclaré que le deuxième tour du scrutin législatif interviendra le 5 août prochain. Peu avant, le 22 juillet, le vote sera organisé à Mbinda et Vindza, dans le sud du pays.

Repost

Commenter cet article