Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Congo : Le gouvernement entend mettre en place une nouvelle politique nationale de sécurité sociale

com

Crée le 28-11-2012 07H30 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le mercredi 28-11-2012 07H30 PAR:ARTV-NEWS

Congo : Le gouvernement entend mettre en place une nouvelle politique nationale de sécurité sociale

"Dans sa volonté d'atteindre les objectifs du millénaire pour le développement et de contribuer à la réduction de l'extrême pauvreté, le ministère des Affaires sociales, de l'Action humanitaire et de la Solidarité avec l'appui de l'UNICEF, prévoit dans la lettre de Politique nationale de l'action sociale d'ériger un système de transferts sociaux pendant la période de 2012 à 2016, comparable aux systèmes existants dans d'autres pays africains à revenu intermédiaire, notamment en Afrique australe", a déclaré Mme Raoul au cours de l'atelier d'examen du plan national d'action sociale visant la réduction de la pauvreté des plus pauvres des congolais, organisé dans la capitale congolaise.

"La composante la plus innovante de la Politique Nationale d' Action Sociale est la mise en place d'un système de transferts sociaux monétaires, qui vise à augmenter le niveau de vie des populations, à améliorer leur accès aux services sociaux de base, à renforcer leurs capacités productives et en capital humain, et à réduire leur vulnérabilité aux chocs et aux risques", a-t-elle par ailleurs souligné à cette occasion.

Elaboré par le ministère des affaires sociales, de l'action humanitaire et de la solidarité avec l'appui de l'UNICEF, cette nouvelle politique nationale de l'action sociale fait suite à l' engagement du Chef de l'Etat congolais de restructurer la protection sociale pour l'étendre dans ses aspects de base à l' ensemble de la population.

Concrètement, il s'agit de réinsérer dans la société, par des mécanismes appropriés de protection sociale, les catégories de la population les plus vulnérables, parmi lesquelles figurent en grand nombre les enfants abandonnés, les chômeurs, les personnes handicapées, les femmes et les autres personnes vivant en marge de la société.

Pour le représentant de l'UNICEF au Congo, Marianne Flash, " cette politique reflète également l'alignement du Congo avec le Cadre de Politique Sociale de l'Union Africaine et avec l' initiative des Nations Unies en faveur d'un "socle de protection sociale", qui tous les deux mettent en exergue le rôle important des transferts sociaux dans la réduction de la pauvreté et de la vulnérabilité".

Le profil de la pauvreté au Congo est dominé, selon plusieurs indicateurs, par la pauvreté monétaire. Ceci empêche les enfants et leurs familles de vivre dans des conditions décentes, et conditionne leur accès aux services sociaux de base.

Selon une étude menée par un cabinet d'audit indépendant, cette politique présente un intérêt particulier pour le gouvernement par ce qu'elle contribue à l'atteinte des résultats du plan national de développement ainsi que du document de stratégie pour la croissance, l'emploi et al réduction de la pauvreté de réduction, approuvés récemment par la banque mondiale et le fonds monétaire international (FMI).

Repost

Commenter cet article